Nicolas Usaï : “En première période, on s’est fait transpercer au milieu, on est passé complètement à côté”

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

A la fin de la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le Pau FC, comptant pour la 38ème et dernière journée de Ligue 2, Nicolas Usaï, entraîneur palois, s’est exprimé lors de la traditionnelle conférence de presse d’après-match et devant le micro de La République des Pyrénées et France Bleu Béarn Bigorre.

On n’avait pas forcément de profondeur de banc, avec beaucoup de jeunes pas habitués à la Ligue 2. Mais je suis satisfait de leurs entrées. Le petit Gomes fait une passe décisive pour ses débuts. En première période, on s’est fait transpercer au milieu, on est passé complètement à côté. On a changé de système pour être 4 derrière, ça nous a rééquilibrés, on était plus compact. Mais avant tout, on a eu des manques à la récupération du ballon et dans l’agressivité. […] Si la sortie de Ngom à la mi-temps est un choix ? C’est un choix, oui. J’aurais pu sortir Iyad (Mohamed) aussi, qui est passé à côté de sa première période. C’est bien parce qu’il a eu une réaction en seconde. Mais effectivement, Ngom a été en grande difficulté. Mais ce n’est pas une sanction, ce sont de jeunes joueurs. Ils doivent quand même être en capacité, quand ils jouent à ce niveau-là, de rentrer de suite dans les matchs et de répondre à l’intensité proposée par l’adversaire. Les jeunes sont là pour découvrir le niveau, mais ils ont le droit aussi de marquer leur territoire dès leur premier match. Ce n’est pas interdit. […] Je le répète, la défaite de Guingamp nous a fait mal. À partir du moment où la 5e place est devenue impossible sur le plan comptable, ç’a été plus dur. Il y a eu des questionnements. D’ailleurs, il manquait beaucoup de joueurs ce soir. Dans ces moments-là, des douleurs apparaissent. Je ne dis pas qu’on fait semblant d’avoir mal. Mais c’est inconscient, les joueurs ont moins d’implication.”

Retranscription Girondins4Ever