Un budget de 30 millions d’euros pour la saison 2024-2025 des Girondins ?

Après le sportif, place désormais, comme chaque saison tant qu’il n’y aura pas de remontée en Ligue 1, au financier. Gérard Lopez est apparu lors du match de gala entre les anciens des Girondins de Bordeaux et le Variétés Club de France, mais s’est visiblement fait discret car aucune image ne l’a montré. En plus de l’absence physique, il y a aussi l’absence de communication, ce qui laisse imaginer toutes sortes de scénarios pour la suite et l’avenir du Club, comme le pire et la fin du FCGB selon Christophe Dugarry (lire ICI).

Mais à vrai dire, peu de monde sait réellement ce qui se trame, ou non, en coulisses. L’arrivée d’un investisseur ? Un prêt contracté ? Gérard Lopez qui continue de mettre lui-même de l’argent ? Des ventes qui budgétisent la saison prochaine ? C’est un flou, entretenu par le silence du principal concerné.

Hier soir, les Ultramarines ont une nouvelle vois “visé” la gestion du club, et plus directement Gérard Lopez. Pour le faire sortir de son silence ? Deux banderoles sont principalement sorties :

“On a trouvé pire que notre équipe minable : notre bilan comptable”

“Gérard Lopez : mener le club au désastre chaque année pour le sauver ne fait pas de toi le Messi”.

Alors qu’un premier chiffre avait été avancé à la hauteur de 50 millions d’euros, il se pourrait que ce soit moins pour la saison prochaine, selon France Bleu Gironde. En effet, les Girondins doivent visiblement trouver 30 millions d’euros pour boucler leur budget de 2024-2025, alors que celui de cette saison était d’un peu plus de 40 millions d’euros.

En attendant, si l’on pensait que le FCGB passerait devant la DNCG le 13 juin, la date est finalement le 19. De quoi laisser plus de temps pour le domaine financier, mais repousser les décisions pour le sportif, chose qu’Albert Riera a bien notée hier en conférence de presse. Ce dernier espère que des choses seront faites avant cette date.