A distance, Gérard Lopez a assuré aux joueurs qu’une solution serait trouvée avant le passage devant la DNCG

C’était une sorte de réunion bilan, aujourd’hui, entre les joueurs des Girondins de Bordeaux et la direction. Si Admar Lopes et Thomas Jacquemier étaient présents, ce ne fut pas le cas du Président et Propriétaire Gérard Lopez, qui a fait passer son message à distance.

L’information importante est que Gérard Lopez a assuré qu’une solution, au niveau financier, serait trouvée avant le passage devant la DNCG, qui sera le 19 juin. Au niveau des chiffres, L’Equipe rapporte qu’il faudrait 50 millions d’euros pour repartir une saison de plus en Ligue 2. Pour les financier, le Président estime qu’il doit vendre pour une somme comprise entre 15 et 20 millions cet été. Pour la différence, l’arrivée d’un actionnaire minoritaire est visiblement toujours d’actualité. On parle, cette fois-ci, d’une date de finalisation pour fin mai. Ce matin, France Bleu expliquait que le budget serait revenu à la baisse l’année prochaine, à hauteur de 30 millions d’euros.

Pour le reste, Gérard Lopez n’a évidemment pas omis de mettre les joueurs devant leurs responsabilités, car ces derniers ont fini à la pire place au classement de l’histoire du Club au Scapulaire, c’est à dire la 12ème de deuxième division.

Dès le lendemain de la saison sportive, il y a déjà du remous au sein du Club. Il va falloir, comme le supposait Albert Riera, agir vite et bien, pour ne pas être dans l’incertitude au niveau de la pré-saison, afin de se donner toutes les chances de réussir un bon début de saison… sportif.

(Photo by Sylvain Thomas/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon Sport