Stéphane Plancque : “A chaque fois que même une équipe moyenne venait à Bordeaux et faisait une transition, j’avais l’impression qu’on était toujours en danger”

(Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Stéphane Plancque, ancien joueur des Girondins de Bordeaux, a commencé à faire un bilan de la saison, et notamment du coach Albert Riera.

Comment j’ai vécu cette philosophie de jeu d’Albert Riera ? Ce que je n’ai pas compris ou pas aimé, peu importe… -les résultats font que c’est décevant quoi qu’il arrive – c’est sa possession à outrance. C’est vraiment avoir la possession, surtout en Ligue 2, l’essentiel c’est le combat, c’est l’intensité, c’est les blocs serrés, c’est faire face aux pièges qui sont tendus chaque week-end pour les Girondins, parce que c’est l’équipe à battre pour tout le monde. Donc la possession, ok, mais une possession stérile, sans verticalité, ça n’emmenait pas grand-chose en fait. J’ai vu pratiquement tous les matchs, donc je peux en parler, c’est que même Concarneau, un des premiers matchs à domicile, il gagne ce match de façon miraculeuse, et il y a eu plein de matchs comme ça où ils ont gagné sur des coups francs à la fin, sur des coups de tête à la fin, où ce n’était absolument pas mérité. Il n’y a jamais eu, ou peut-être sur la fin une fois, je me suis dit, là je me suis régalé à les voir jouer, parce que ça correspondait à quelque chose. Mais sur la saison, ça ne correspond absolument à rien. Je pense qu’il y avait plus de verticalité à trouver, parce qu’il y avait quand même les joueurs pour, et je pense que l’entraîneur ne s’est pas adapté aux joueurs qu’il avait, et il aurait dû, lui, le chantre de la possession à outrance, dépasse, dépasse, dépasse, là c’était du handball. Il n’y avait pas de verticalité, et il y avait très peu de danger pour les équipes adverses. A fortiori, à chaque fois que même une équipe moyenne venait à Bordeaux et faisait une transition, j’avais l’impression qu’on était toujours en danger avec des situations pour l’adversaire. Donc en fait, je ne comprenais plus rien.”

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.