Albert Riera : “Je ne connais pas un club qui ne va pas bien, et où les supporters applaudissent. Je l’accepte, cela fait partie de la profession”

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

En conférence de presse d’après Bordeaux-Pau, l’entraineur des Girondins, Albert Riera, a assuré que les critiques émises depuis son arrivées ne l’avaient pas touché.

« C’est totalement compréhensible. Ce serait bizarre si dans la situation où on est, on recevait des applaudissements. Ce serait incroyable… Donc c’est normal. Je ne connais pas un club qui ne va pas bien, et où les supporters applaudissent. Je l’accepte, cela fait partie de la profession. Pour faire cette profession, tu dois accepter ça. Si tu ne l’acceptes pas, tu as raté ta profession. Je l’accepte, je ne regarde que vers l’avant. Ce n’est pas à moi de décider ».

Reste désormais, pour la suite, à savoir s’il sera l’entraineur de la saison prochaine.

« Désormais, c’est le projet d’Albert ou non. Mais ça, c’est une chose que je veux clarifier, car ces prochaines semaines on va parler avec le Président et Admar (Lopes), c’est que si on y va, on est dans le même chemin, on n’est pas séparés. On doit être ensemble. Si le Président dit que c’est Albert (la saison prochaine) et que c’est le projet d’Albert, c’est le même bateau d’Albert, du club, d’Admar, de Gérard… On est ensemble. On doit donc décider si on est ceux qui amenons cette équipe là où elle mérite d’être, à la hauteur de l’histoire de ce club. L’équipe doit parler pour moi sur le terrain, en montrant ce qu’elle est capable de faire. On fait beaucoup de bonnes choses, on le voit au niveau du jeu et de la manière de jouer. Et avec les améliorations qu’on peut faire, les ingrédients que l’on peut amener, il faut imaginer les choses que l’on peut faire ».

Retranscription Girondins4Ever