David Guion : “La 17ème place ? Vous savez, je ne suis pas trop dans l’idée de souhaiter le mal des autres…”

L’ancien entraineur des Girondins de Bordeaux, David Guion, a confié que désormais, des suites du nombre de points de Troyes, rejouer ce match face à Valenciennes n’avait plus aucun intérêt.

« C’est important quand même que la Ligue statue. Mais en fin de compte, je pense que ça arrange la Ligue, de façon complètement franche, on le voit bien… Ce match-là n’a, en effet, aucun intérêt, qu’il soit rejoué ».

Et, est-ce qu’il a en tête que la 17ème place peut potentiellement apporter quelque chose, en fonction des décisions de la DNCG ?

« Vous savez, je ne suis pas trop dans l’idée de souhaiter le mal des autres… On est 17èmes, c’est le constat que l’on peut faire ce soir. On avait la possibilité de se maintenir ce soir, et on ne l’a pas fait. Il faut d’abord se regarder soi-même avant de regarder les autres, et vouloir le mal des autres. Je ne sais pas si c’est la bonne solution… […] Si j’arrive à me projeter sur la saison suivante ? Non, pour l’instant, je suis dans la tristesse et la déception. Je pense à ce club, à tous les salariés, aux supporters, à tous ces gens qui sont toujours du club depuis des années. Il y a un état d’esprit exceptionnel dans le club, énormément de proximité, beaucoup de connivences entre les différentes parties, et cela me fait mal au cœur pour tous ces gens, qui se battent au quotidien. Pour les supporters évidemment qui étaient derrière les joueurs malgré tout, pour la ville aussi car c’est un club professionnel dans une région où il n’y en a pas, et que ça compte… Je pense à tous ces gens, et j’ai presque envie, au nom des joueurs et du staff, de m’excuser ».

Retranscription Girondins4Ever