Nicolas Paolorsi : “C’était peut-être le dernier match des Girondins dans le milieu professionnel, on ne va pas se mentir, parce qu’il y a une véritable incertitude”

Yon Ecenarro

Dans L’After Foot sur RMC, Nicolas Paolorsi journaliste RMC qui couvre les bordelais, s’est exprimé pendant la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et Pau (3-2), comptant pour la 38ème et dernière journée du championnat de Ligue 2.

Bordeaux termine dans les choux. Bordeaux vit la pire saison de son histoire. C’est un club qui a 140 ans. Jamais le club n’a terminé plus loin que la onzième place de Ligue 2 donc le symbole est fort. Puis on va attendre de voir si on a des nouvelles au niveau financier aussi, parce que le vrai match des Girondins ce n’était pas contre Pau. Cela s’annonçait après, dans un mois, avec la DNCG, et ça s’annonce très, très tendu. […] C’était peut-être le dernier match des Girondins dans le milieu professionnel, on ne va pas se mentir, parce qu’il y a une véritable incertitude. Je vous dis ça, ce n’est pas pour faire du catastrophisme mais il va falloir injecter 50 millions d’euros. Un passage devant la DNCG le 19 Juin prochain. Des infos qu’on a, c’est que ça ne bouge pas en coulisse donc bon… On est très, très inquiets côté Bordeaux. On ne sait pas trop comment ça va se passer. Le destin est vraiment dans les mains du propriétaire Gérard Lopez, qui ne donne pas de signes de vie. Soit il remet beaucoup au pot, soit il trouve quelqu’un avec lui pour injecter des fonds dans le capital. Mais je ne vois pas qui serait prêt à venir dans le bourbier bordelais pour l’instant.” 

Retranscription Girondins4Ever

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport