Julien Bée : “Un président d’un club professionnel qui ne parle pas depuis Novembre, c’est colossal. C’est un silence assourdissant, c’est un silence qui en dit long en fait”

Dans Les Débriefeurs sur ForEver, Julien Bée s’est exprimé suite à la victoire des Girondins de Bordeaux sur sa pelouse face à Pau (4-2), lors de la 38ème et dernière journée de Ligue 2. Il est notamment revenu sur la situation du club et ce silence radio du président Gérard Lopez.

La vérité, c’est que Gérard Lopez connaît la vérité. Pourquoi il y a cette inquiétude ?  C’est peut-être que le silence est instauré entre les dirigeants Ultras et Gérard Lopez. Si le dialogue n’est pas coupé ? Vu les banderoles et vu tout ce qui se passe, je ne pense pas que Gérard Lopez soit très enclin à parler aux Ultras. Je ne vais pas dire ce qui est normal, parce que je pense qu’il faut vraiment garder ce lien-là, il est important. Mais je pense que les saisons dernières, quand ils étaient rassurés, c’est parce que Lopez était très en contact avec eux, en leur disant « ne vous inquiétez pas, je vais trouver une solution, il y a des solutions, j’ai déjà des plans ». Là, s’ils se parlent un petit peu moins, c’est-à-dire qu’il y a toujours le contact, mais que ce sont des banalités, c’est normal qu’ils peuvent être inquiets en se disant « on ne sait pas du tout ce qui se passe » et on est en droit d’être inquiets. Gérard Lopez a fait des erreurs, moi je persiste à dire qu’il a fait des grosses erreurs, mais je dirais même plus des erreurs de management, plus que des erreurs financières. Je ne veux pas rentrer dans ce débat-là. Mais c’est vrai que moi je ne veux pas parler de financiers, parce que je ne suis pas assez au fait de ce qui se passe financièrement dans le club pour pouvoir juger et donner un avis clair, net, précis sur la santé financière du club. Mais bon, on voit quand même sortir, que ce soit dans la presse ou le bilan de la DNCG, qui est clair, net et précis. Il y a un trou, mais ce trou on l’a depuis des années et des années. Il semblerait que Gérard Lopez, en tout cas on avait compris qu’il avait réussi un petit peu à combler ce trou. Il se trouve que là, les chiffres annoncés nous montrent que le trou n’est pas du tout comblé, donc c’est vrai que c’est assez inquiétant. Et ce silence surtout, ce silence de Gérard Lopez qui n’a plus parlé devant les médias depuis Novembre, c’est énorme ! Un président d’un club professionnel qui ne parle pas depuis Novembre, c’est colossal. C’est un silence assourdissant, c’est un silence qui en dit long en fait. Donc c’est vrai que c’est vraiment la première année où je suis un petit peu comme les Ultras, je suis un petit peu inquiet, parce que j’ai envie de dire qui ne dit mot qu’on sent, et vu qu’il ne parle pas Gérard Lopez, j’ai l’impression quand même qu’il se trame des choses pas top pour le club en dessous. Cela me fait un peu peur, et j’espère me tromper, franchement j’espère me tromper, mais ça fait peur, ça fait très peur.”

Retranscription Girondins4Ever

Le podcast de l’émission : 

Forever (foreverlaradio.fr)

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport