Dorian Waymel : “Cette situation un peu floue entre Straczek et Johnsson, je pense que ça a joué, c’est une certitude”

District de la Gironde

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Dorian Waymel, rédacteur en chef du site spécialisé Ma Ligue 2, s’est exprimé sur le fait qu’il fallait un très bon gardien dans les buts pour espérer monter. On ne remonte pas en Ligue 1 sans un très très bon gardien.

C’est primordial. C’est impossible de monter sans un gardien qui ramène des points. Si on prend Saint-Etienne, sans Gautier Larsonneur ils ne sont même pas sur le podium, ils ne sont pas troisièmes. Il fait 20 clean sheets, je crois, au total. C’est absolument énorme. Léon à Auxerre, très, très belle saison. Fofana à Angers, très, très belle première partie de saison, un peu moins après la CAN, parce qu’il y a eu le titre à digérer etc, mais sur la première partie de saison, incroyable. Kamara à Pau, énorme. Ce ne sont que quelques exemples, mais autant d’exemples de gardiens qui me viennent en tête avant Johnson, pas forcément, parce qu’à partir du moment où il a été vraiment intronisé numéro 1, il a été performant. Mais il y a eu trop de temps entre le moment Straczek, Johnsson, à un moment donné, il y a eu un peu d’alternance, puis je crois que Johnson s’était un peu blessé. Donc il y a eu très longtemps une espèce d’incertitude sur la hiérarchie, et je pense que pour qu’un gardien soit pleinement efficace, il faut qu’il ressente cette confiance envers lui, parce que lui doit dégager de la confiance, mais il doit aussi en ressentir de la part de ses défenseurs, de la part du staff, des dirigeants. C’est vrai que cette situation un peu floue entre Straczek et Johnson, je pense que ça a joué, c’est une certitude. Puis malheureusement pour Straczek, moi j’aimais beaucoup, mais il a eu sa chance, il n’a pas su la saisir, il a eu beaucoup trop d’erreurs grossières à ce niveau-là, pour avoir le temps d’être… Bordeaux n’était pas dans une situation d’un club qui, voilà, saison de transition, on peut se maintenir sereinement. On était dans une saison où il fallait absolument remonter, jouer le top 2. On avait besoin de résultats immédiats, malheureusement Straczek a été un peu trop vert sur ce début de saison, pour marquer des points, et ça a été mieux quand Johnson est arrivé.” 

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.