Clément Carpentier : “C’est la suite logique de ce qui se passe là-haut même si ce sont les joueurs qui ratent les passent à 5m et les contrôles, pas le Président ou le DS”

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% GirondinsClément Carpentier, journaliste pour la radio, a fait le bilan de la saison des Girondins de Bordeaux, avec deux mots.

« En, deux mots, désillusion et colère. Désillusion parce qu’il y avait énormément d’espoirs, car sur le papier il y avait quand même une équipe très solide, même si elle avait perdu ses deux meilleurs joueurs. Seulement, ça, c’est le quotidien des clubs français, à part certains. Il y avait beaucoup d’espoirs, on espérait vraiment une suite à ce qu’on avait vécu l’année dernière, où je trouve que le club avait quand même retrouvé un peu d’âme, surtout grâce à ses supporters. C’était plutôt positif, et on avait vécu, malgré la fin qui avait été désastreuse, une saison plutôt positive. Malheureusement, on a été de déceptions en déceptions, c’est surtout ça. On n’a même pas pu y croire à un moment donné. A chaque fois qu’on aurait pu y croire, c’était la désillusion ».

Et donc, la colère…

« La colère, parce que c’est du gâchis. Pas de la colère forcément contre l’état d’esprit des joueurs parce que si on peut ne pas leur reprocher une chose, c’est qu’à part sur un ou deux matches –QRM et Annecy – on n’a pas eu de joueurs qui ont lâché, et il y a eu l’état d’esprit. Mais par contre, de la colère par rapport au niveau technique de certains joueurs, qui auraient dû apporter beaucoup plus, et beaucoup plus vite. Sur la fin de saison, il y en a certains qui se sont réveillés et tant mieux pour le club car ça aurait pu aussi être pire, on aurait encore plus tremblé… Cette saison finit en eau de boudin, avec les choses positives de ces derniers mois, les supporters, où il y a maintenant une déchirure à ce niveau… Je ne vais pas revenir sur la direction, on entend assez de gens là-dessus et on est tous à peu près d’accord. Donc c’est une suite logique de ce qui se passe en haut. Cela se traduit sur le terrain même si je rappelle que ce sont les joueurs qui ratent les passent à cinq mètres et les contrôles, pas le Président ou le directeur sportif ».

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.