Redouane Bougheraba : “L’accueil pour les marseillais à Bordeaux, autant c’est très chaleureux dans le spectacle, autant dans le foot c’est assez glacial”

Il y a un peu plus d’une semaine maintenant, nous étions tous émerveillés devant le match des 100 ans avec les légendes des Girondins de Bordeaux. Zinedine Zidane, Yoann Gourcuff, Bixente Lizarazu, Christophe Dugarry, Nisa Saveljic, Alain Giresse, Marius Trésor, Fernando Cavenaghi, Cédric Carrasso, Jaroslav Plasil, Pascal Feindouno, Marc Planus et bien d’autres ont foulé le terrain du Stade Lescure pour notre plus grand bonheur.

Ils affrontaient le Variété Club de France, équipe composée d’anciens joueurs internationaux français mais aussi des anciens professionnels et certaines célébrités, histoire de garnir un peu les rangs. Parmi eux se trouvait l’humoriste Redouane Bougheraba. On n’y prête pas trop attention jusqu’à ce qu’on sache qu’il est…. marseillais et bien supporter de l’Olympique de Marseille. Il était donc assez logique d’entendre des sifflets à son annonce. Il a subi le même sort que des joueurs comme Mamadou Niang, Daniel Van Buyten ou …. Souleymane Diawara ! L’ancien défenseur centra avait quitté les Girondins pour l’OM. Mais revenons à l’humoriste. En plus d’être marseillais, il a eu un penchant pour chambrer un peu, ce qui n’a pas été au goût du public, surtout quand il a répondu au micro pendant le match. A la fin de la rencontre, il s’est exprimé au micro de La Chaine L’Equipe.

“Ce que ça fait de venir jouer à Bordeaux quand on est marseillais ? Bah c’est historique, on est super bien reçu (d’un ton ironique). L’accueil pour les marseillais à Bordeaux, autant c’est très chaleureux dans le spectacle, autant dans le foot c’est assez glacial. Donc j’ai connu deux ambiances. Mais c’est un super public. Après, c’est bon enfant. Je me suis fait siffler  mais voilà, c’est toujours avec amour et bienveillance. Donc j’accepte. Je n’étais pas le seul à me faire siffler en tant que marseillais, mais voilà on a passé un super bon moment avec des joueurs historiques qui ont fait rêver le club tels que Zizou, Lizarazu, Duga, Alain Giresse… Voilà, c’était un grand moment. Ce que je retiendrai de cette soirée à titre personnel ? Zizou qui jongle sur le côté gauche !”

Une chose est certaine, pas sûr qu’il ait gagné en sympathie en Gironde.

https://youtu.be/-aKZ5lMIfy8