Clément Carpentier : “Je pense que si c’est Albert Riera qui est maintenu à son poste, c’est autour de lui qu’il faut construire aujourd’hui”

.(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Clément Carpentier, journaliste France Bleu, s’est exprimé sur le coach espagnol Albert Riera.

Si je devais garder un nom sur ma feuille ? Je ne vais pas vous citer un joueur bizarrement, je vais vous citer l’entraîneur. Je pense que si c’est Albert Riera qui est maintenu à son poste, c’est autour de lui qu’il faut construire aujourd’hui. Vous le savez pourtant, je ne suis pas le premier défenseur d’Albert Riera. Pas tous les jours en tous les cas. J’ai envie de croire à cet entraîneur, parce que sur ce que j’ai entendu ces dernières semaines, ça m’a interpellé. J’ai trouvé ça intéressant, notamment ses dernières sorties médiatiques où il s’est projeté sur la saison prochaine. Je trouve que c’est un entraîneur qui, au-delà d’avoir un projet de jeu, ça on l’a bien remarqué depuis qu’il est arrivé, il en parle assez souvent. D’ailleurs, il a un projet club aujourd’hui, qu’il a commencé à détailler. Moi, j’ai trouvé que c’était aussi intéressant, parce que dans ce club, c’est tellement le grand flou au quotidien, et même, j’ai envie de dire, depuis six ans, où on va un peu nulle part. C’est-à-dire qu’un jour, on part sur un projet jeune, comme la saison dernière, et puis l’été dernier, on revient sur un projet avec des joueurs d’expérience. Donc en fait, ça n’a ni queue ni tête. En fait, j’ai envie de dire, essayons avec lui, écoutons-le, parce que si on ne peut pas lui reprocher une chose, c’est qu’il est impliqué au quotidien dans son travail. Ça fait aussi très très longtemps qu’on n’a pas vu un entraîneur impliqué autant que ça dans le projet. Donc voilà, moi, je suis parti sur le côté, plutôt laissons sa chance à Albert Riera. Essayons de l’écouter. En plus, il a l’air d’être prêt à prendre en compte la situation financière du club. En tout cas, c’est ce qu’il dit publiquement, puisqu’il dit qu’il serait prêt à avoir des joueurs qui seraient libres, qui n’ont pas forcément une énorme valeur marchande. Et il ne demande pas à ce qu’on lui ramène Mbappé ou Zidane, puisqu’il est encore au niveau aujourd’hui pour jouer au Girondins de Bordeaux (sourire). J’ai envie de voir ce que ça peut donner sur la pratique. Après, comme je l’ai dit, si au bout de deux mois ou trois mois, ça ne fonctionne pas du tout et c’est toujours aussi compliqué, là, par contre, il faudra partir en grand seigneur et ne pas être un problème pour les Girondins de Bordeaux.”

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.