Clément Carpentier : “Franchement, sans connaitre beaucoup le football, on aurait pu s’en douter…”

ThierryBreton/Panoramic PUBLICATIONxNOTxINxFRAxITAxBEL

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Maitre Sylvain Bouchon, avocat au barreau de Bordeaux, s’est exprimé sur la durée de contrat offerte à Vladimir Petkovic, de trois ans. Mais pourquoi ne pas lui avoir proposé moins ?

« Là, en se questionnant comme ça, on se positionne du côté des clubs, et pour passer un contrat, il faut être deux. Il faut voir aussi quel est l’intérêt de l’entraineur. Un entraineur ne va pas venir pour six mois, pour neuf mois, et il va venir pour deux ou trois ans, car évidemment il sait, du moins en ce qui concerne la France, que c’est une rémunération qui est assurée même en cas de problème et de rupture anticipée du CDD… Donc l’intérêt de l’entraineur, ce n’est surtout pas de négocier des contrats de quelques mois… Cela se fait hein, il y a Jean-Louis Gasset qui a signé à Marseille pour dépanner jusqu’à la fin de la saison, mais l’intérêt d’un bon entraineur, un entraineur qui est courtisé, ce n’est certainement pas ça ».

D’autant que pour rappel, un contrat d’un coach en début de saison doit être de deux ans minimum, et ce n’est qu’en cours de saison qu’on peut avoir des durées moins longues, comme jusqu’à la fin de la saison. Pour Albert Riera, ce fut donc un peu plus d’un an et demi par exemple, comme l’a rappelé Clément Carpentier.

« Il était en plus déjà sous contrat avec une équipe à l’époque, donc c’est dire… Il était un peu en position de force. On rappellera d’ailleurs qu’à ce sujet, les Girondins ont versé quelques indemnités au club slovène d’où venait Albert Riera. Avec Vladimir Petkovic, on lui a offert un contrat en or, et ça a été rappelé lors de l’audience. A l’époque, c’était le quatrième entraineur de Ligue 1 le mieux payé du championnat, ce qui n’est pas neutre, avec 290000€ brut… Ce sont des sommes stratosphériques à l’échelon des Girondins de Bordeaux. Oui, il sortait d’un Euro réussi, il venait de battre l’Equipe de France, mais il y a quand même eu à un moment donné un problème au niveau de la signature de ce contrat, qui était juste pas possible, surtout quand six mois après vous vous rendez compte que vous vous êtes complètement planté. Et franchement, sans connaitre beaucoup le football, on aurait pu s’en douter… ».

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.