Christian Jean-Pierre : “J’étais dans ce stade, on a vu ce truc-là, ils jouaient les yeux fermés, c’est vraiment l’expression appropriée”

Photo Icon Sport

Sur France Bleu Gironde, et à l’occasion du centenaire de l’espace sportif du Parc Lescure, le journaliste et commentateur, Christian Jean-Pierre, a évoqué ses souvenirs dans le stade Chaban Delmas.

« Dans ce stade, il y a l’émotion à mettre en avant. Je suis un nostalgique des stades en ville. Je ne supporte pas les stades qui se trouvent sur les bretelles d’autoroute, comme le stade de Munich, le stade de Lyon… C’est très compliqué quand vous aimez un stade, avec son histoire, de se retrouver téléporté ailleurs. Lescure, ça a une âme, bien sûr, et quand on est là on est content »

Y a t-il des matches dont il se souvient aujourd’hui ?

« J’ai le souvenir de mes débuts à Telefoot avec Zizou sur son doublé sur un des deux buts, en 94 (France-Tchécoslovaquie)… On était tous nostalgiques de la génération Platini-Giresse, et on a vu se mec débarquer, tout timide. On s’est dit qu’il allait porter le football français 20 ans, ce qu’il a fait. Et puis après, j’ai beaucoup aimé la période Laurent Blanc, Jean-Louis Gasset, Yoann Gourcuff et Marouane Chamakh. Ça a jouait au foot… On venait ici commenter ces matches-là, et on se régalait »

Et s’il devait retenir un match ?

« Ce n’est pas du tout un match, c’est une action de jeu. C’est un triple une-deux Chamakh-Gourcuff, contre Rennes en 2010. J’étais dans ce stade, on a vu ce truc-là, ils jouaient les yeux fermés, c’est vraiment l’expression appropriée »

Retranscription Girondins4Ever

Photo Icon Sport