Julie Dufour : “J’avais beaucoup d’opportunités après mes trois années à Bordeaux”

Photo Régis HAZENFUS – Photographe

Dans Onze Mondial, l’ancienne milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Julie Dufour, a évoqué son changement de dimension, son passage du LOSC au FCGB.

« Passer de D2 à D1 avec un club qui peut jouer la Ligue des Champions, forcément, ça change la donne… J’avais 19 ans, c’était un gros club avec des ambitions, un club historique dans le paysage footballistique ».

Puis, l’été dernier, en fin de contrat, elle choisit de rejoindre le Paris FC.

« J’avais beaucoup d’opportunités après mes trois années à Bordeaux. J’ai comparé les offres en mettant les bons et les mauvais points. Pour moi, l’objectif était de disputer la Ligue des Champions. Le Paris FC m’offrait cette opportunité. Je n’ai pas hésité une seconde. Le projet était intéressant et je ne regrette pas du tout. Le club donne tout pour les joueuses. Les dirigeants, le président… Ils sont à fond dans le projet. C’est ce que j’aime. Je suis fière d’être là. On a joué la Ligue des Champions, on a vécu de grandes émotions ».

Cet été, elle espère disputer les JO.

« J’espère les regarder depuis la pelouse ! C’est un objectif. J’enchaine les convocations en équipe de France et cette grosse échéance se rapproche. Forcément, on y pense. C’est une compétition qui fait rêver. On verra les choix du coach ».

Hervé Renard, justement, a convoqué l’ancienne bordelaise pour le match contre l’Angleterre, et précise que sa liste pour les JO sera sensiblement la même.

« Pour la liste des Jeux Olympiques, vous pouvez y ajouter les deux joueuses citées, Griedge Mbock et Eugénie Le Sommer qui seront vraisemblablement là pour la préparation des JO. Pour la liste finale, je ne peux pas vous le garantir. Cela fera partie de leur préparation et de voir à quel niveau elles seront quand ce sera la deadline pour donner la liste définitive. Vous le savez, les Jeux, pour l’instant, c’est toujours 18 joueuses sur la feuille de match + 4 réservistes. C’est pour cela que j’ai fait une liste de 24 car Vicki Becho étant suspendue sur le premier match contre l’Angleterre, on reste à 23 et on n’étend pas trop la liste parce que forcément on va faire des déçues. Il faudra faire des choix. On ne va pas se mentir, les 18 voire les 22 qui seront retenues pour les Jeux Olympiques sont vraisemblablement dans cette liste. Je ne peux pas vous le garantir mais ça va s’en rapprocher en tout cas. »