Yannick Stopyra : “Après les Girondins, je pense que j’arrêterai, que je ne travaillerai pas ailleurs. L’accomplissement sera quand j’arrêterai”

Dans l’émission « Grand Témoin » de BordoFM, le responsable du recrutement au centre de formation des Girondins de Bordeaux, Yannick Stopyra, a expliqué ce que représentait pour lui le Club au Scapulaire.

« C’est le club où je voulais jouer, depuis qu’il y avait Aimé Jacquet qui a eu cette réussite, ces couleurs… Ce que je voyais, c’était un club. Je crois que je devais avoir 20-21 ans que j’étais en contact avec eux, Claude Bez m’avait contacté. Ça ne s’est pas fait tout de suite, ça a été dur. Je suis allé au Stade Rennais et ça ne s’est pas bien passé puisqu’on a fini dernier. Puis, je suis allé à Toulouse, et enfin Claude Bez m’a appelé en me disant devenir… […] Claude Bez, il y avait du respect et la parole suffisait, il n’y avait pas besoin décrit, c’était secondaire ».

Est-ce un accomplissement d’être aujourd’hui aux Girondins ?

« Non, jamais, car sinon ça voudrait dire que… Non, ce n’est pas fini. Après les Girondins, je pense que j’arrêterai, que je ne travaillerai pas ailleurs. L’accomplissement sera quand j’arrêterai. Ou alors, le propriétaire peut dire que c’est fini, ça se fait aussi beaucoup dans le monde du football. J’ai encore des choses à transmettre, et tant qu’on arrive à trouver des joueurs… On aimerait aussi tellement que ce club redevienne ce qu’il était ».

Retranscription Girondins4Ever

(Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon Sport