Willy Sagnol : “N’arrêtez jamais de rêver. Car sans grands rêves, le succès est impossible”

Le sélectionneur de la Géorgie, Willy Sagnol, s’est exprimé sur la compétition qu’il va disputer avec sa nation, à savoir l’Euro 2024.

“Il y a quelques mois, nous parlions d’aller au Championnat d’Europe comme d’un rêve. Maintenant, nous sommes au Championnat d’Europe et c’est un grand honneur pour moi. J’ai joué des Championnats d’Europe et du Monde et je peux affirmer avec certitude que le Championnat d’Europe est le tournoi le plus difficile pour un joueur de football. Personnellement, moi et toute notre équipe sommes fiers de cette réalisation. Je ne veux pas fixer certains objectifs aux joueurs de ce tournoi. Cependant, comme toujours, ils doivent se concentrer sur leur propre travail. Même si nous sommes débutants, je crois que nous saurons surprendre d’autres pays. Je suis sûr que si nous travaillons dur et que les joueurs de l’effectif se préparent avec la même attitude et la même concentration qu’en mars, nous pourrons sortir du groupe. Je ne dis pas que nous le ferons certainement, mais nous en avons le potentiel”.

L’ancien coach des Girondins de Bordeaux expliqua pourquoi il convoqua une liste de 26 joueurs.

“Bien sûr, si un joueur se blesse ou ne répond pas aux attentes, nous appellerons un autre joueur. Je ne voulais pas convoquer plus de 26 joueurs car dans une semaine je devrais dire à plusieurs joueurs qu’ils ne feraient pas partie de la liste définitive. C’est ma philosophie. Les candidatures au Championnat d’Europe doivent être déposées le 7 juin”.

L’ancien latéral droit s’est en tout cas montré heureux de disputer cette compétition, un aboutissement après plusieurs années de travail.

“J’ai commencé ma mission dans l’équipe nationale géorgienne en 2021. Je suis heureux d’avoir vu l’évolution positive de nombreux joueurs au cours de cette période. Maintenant, vous me connaissez mieux et savez que le travail acharné et la discipline sont importants pour moi dans le football. J’en suis très satisfait. Les 10 jours passés avec l’équipe lors du rassemblement de mars ont été fantastiques. Dès le premier entraînement, nous avons ressenti un esprit d’équipe jamais vu auparavant. Il y a quelques semaines, nous nous sommes qualifiés pour le Championnat d’Europe et maintenant nous parlons de qualification pour les playoffs. C’est pour ça que je me sens bien ici, que tu n’arrêtes jamais de rêver. Vos rêves sont une source de motivation pour moi et pour les joueurs. N’arrêtez jamais de rêver. Car sans grands rêves, le succès est impossible. »