Jaroslav Plasil : “Cyril Rool et Franck Jurietti, en dehors, des mecs adorables, des bonbons. Mais sur le terrain…”

Photo : Eric Renard / Icon Sport – Photo by Icon Sport

C’est un peu un “Parole d’Ex” comme sur L’Equipe, sauf que cette fois-ci, cela a lieu sur le quotidien Sud Ouest. L’ancien international de République Tchèque, Jaroslav Plasil, ayant été adjoint du FCGB après sa carrière que ce soit à la formation ou chez les pros, a répondu à la question de savoir quel fut le coéquipier le plus drôle.

“Fernando Menegazzo. Je l’adore. Quelqu’un que j’estime beaucoup. Je suis toujours en contact avec lui. Dans l’ensemble, la bande sud-américaine. Par exemple, revoir « Cavé » aux 100 ans de Lescure, c’était un régal. On avait une connexion, on s’entendait super bien. Mais Fernando, il était à la fois drôle et toujours classe”.

Puis, il fut invité à donner le joueur le plus méchant. Là, deux joueurs du même profil ressortent, voire un troisième”.

“Ça se joue entre Cyril Rool et Franck Jurietti. En dehors, des mecs adorables, des bonbons. Mais sur le terrain… Certains joueurs switchent. Même à l’entraînement, c’était la guerre. Ils n’étaient pas fous, mais ça jouait la gagne en permanence. Quand tu recevais le ballon, il valait mieux vite le redonner (rires). Pablo aussi, pfff. À l’entraînement, quand tu entendais ses pas derrière toi, tu te disais « pourvu qu’il ne me touche pas ». Il n’était pas méchant, mais il avait son gabarit”.

Icon Sport