Christophe Dugarry : “T’as l’impression que la Ligue est toujours en position de faiblesse, est toujours en train de pleurer, est toujours en train de quémander”

Dans Rothen s’enflamme sur RMC, Christophe Dugarry, ancien joueur des Girondins de Bordeaux et consultant, s’est exprimé sur le fait que la Ligue de Football semblait dépassée par l’appel d’offre des droits télés et sans idées pour le foot français.

Le sujet était : La Ligue 1 accusée d’être trop Qatari-dépendante.

Là où je trouve dommageable, c’est que j’ai l’impression que la Ligue n’a pas d’autres arguments. D’aller pleurer, d’aller taper à la porte du Président de la république ‘Président, il faut nous aider’… La fois d’avant c’était monsieur Sarkozy, maintenant c’est Monsieur Macron. Heureusement qu’on a des Présidents qui adorent le football. Après, c’est aller taper un coup chez l’Emir, un coup chez BeIn, un coup chez le Paris-Saint-Germain… Au bout d’un moment t’as l’impression que la Ligue est toujours en position de faiblesse, est toujours en train de pleurer, est toujours en train de quémander. Mais est-ce que cette Ligue ne pourrait pas avoir de nouvelles idées ? Est-ce que justement, les gens qui sont censés diriger cette Ligue, qui sont censés être plus brillants que nous, ne doivent pas avoir de nouvelles idées ? Ça me rappelle un peu la politique. Les hommes politiques, quand ils sont moyens, quand ils sont un peu nazes, quand il n’y a pas d’argent on augmente un peu les impôts, et quand il y en a , on en baisse. Là c’est un peu pareil, quand on n’a pas d’argent, on va taper chez BeIn. Et quand on a réussi à avoir un bon contrat juteux avec Amazon, avec les autres, et avoir réussi à en embrouiller 2-3, on laisse un peu tomber BeIn, Canal et les autres, et ce n’est pas très grave.”

Retranscription Girondins4Ever

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport