Le bilan complet de l’équipe réserve : Une relégation en R1 et de nombreuses interrogations. Une panne d’efficacité offensive et de nombreux blessés ont eu raison des hommes d’Erwan Lannuzel

Régis HAZENFUS – Photographe

La saison 2023/2024 est en train de se terminer pour le FC Girondins de Bordeaux. Quelques équipes sont encore sur les terrains pour les derniers matchs de championnat ou de coupe, mais globalement, il est venu l’heure des bilans.

Pour l’équipe réserve évoluant en championnat de National 3, la saison fut très compliquée, en version montagnes russes. Elle a d’abord eu du mal à se lancer de par les reports de plusieurs rencontres. Puis trois facteurs importants ont joué sur cette saison qui a vu la relégation sportive en Régional 1. Le premier c’est le terrain. Les Girondins ont souvent dû s’exporter de stade en stade, sans avoir véritablement de pied à terre pour évoluer à “domicile”. On le sait, les footballeurs ont des repères sur leur terrain habituel et cela peut faire la différence dans une saison. Les joueurs d’Erwan Lannuzel ont été baladés dans plusieurs enceintes.

Il y a ensuite eu les blessures. Beaucoup de joueurs ont été absents cette saison à causes de blessures plus ou moins longues. Ce fut notamment le cas pour des joueurs importants de la réserve mais aussi des jeunes pros qui étaient censés renforcer l’équipe tout au long de la saison. Ainsi, des joueurs comme Emmanuel Biumla, Mathias De Amorim, Tijany Atallah, Yaël Mouanga, Emeric Depussay, Marvin De Lima, Emilien Makagni ont manqué pas mal de rencontres et ce n’est pas à mettre de côté.

Puis la mayonnaise n’a pas pris avec toutes ces blessures, mais aussi la jeunesse et les recrues extérieures, dans un championnat très relevé comme l’est le National 3. La réforme des championnats, voulue par la FFF n’a pas non plus aidé avec un très grand nombre de descentes. La réserve des Girondins n’est pas un cas isolé. Plusieurs autres réserves viennent d’être reléguées de National 2 en National 3, d’autres de National 3 en Régional 1. Si le championnat des réserves voit le jour pour la saison prochaine, cela pourrait fortement aider notre équipe. Si elle avait pu compter sur un repêchage l’an dernier, ce sera plus compliqué cette fois, malgré le fait que plusieurs clubs sont en danger avant leur passage devant la DNCG. Cette relégation devrait être synonyme d’exode massif du côté de nos joueurs qui ne voudront ou pourront pas évoluer au niveau régional, surtout ceux sous contrat pro ou en passe d’en signer un.

Erwan Lannuzel a utilisé 38 joueurs cette saison, 42 joueurs en comptant ceux apparus sur les feuilles de match.

Gardiens

Deux portiers se sont principalement partagés le poste cette saison, l’un professionnel, l’autre non. Mis de côté durant de longs mois après son écart au niveau professionnel, Davy Rouyard s’est refait une santé dans les buts de la réserve. Il a continué d’être appelé en sélection de Guadeloupe. S’il ne prend pas une place dans le groupe pro, il devrait donc changer d’air cet été. Pour Alane Bedfian, espoir du club, cela peu devenir compliqué tant le poste est bouché. En fin de contrat, il n’a pour le moment pas eu de proposition de contrat pro. Derrière ça pousse déjà avec Grégoire Swiderski et Gonçalo Da Silva Sobral. Enfin Nicolas Bahoya (2004) semble avoir loupé sa chance.

  • ROUYARD Davy (1999) 13 matchs 1170 minutes 15 buts encaissés 4 clean-sheets 2 jaunes
  • BEDFIAN Alane (2005) 9matchs 810 minutes 16 buts encaissés 1 jaune
  • BAHAYO Nicolas (2004) 4 matchs 360 minutes 5 buts encaissés 1 clean-sheet
  • BERNOU Guerric (2004) 2 matchs 180 minutes 1 but encaissé (parti au Stade Bordelais N3)
  • SWIDERSKI Grégoire (2005) aucun match
  • DA SILVA SOBRAL Gonçalo (2006) aucun match
  • GRIMAUD Georges (2006) aucun match

Défenseurs

Tout comme avec l’équipe professionnelle, ce secteur de jeu n’a pas été épargné par les blessures et les méformes. Jean Grillot s’est tout de même fait une place dans l’axe, aux côté de coéquipiers différents dans la saison, de Mathys Angély à Glenn Younousse ou Tijany Attalah, en passant par Emmanuel Biumla. Mais il a été régulier cette saison, et à été récompensé par une apparition en Ligue 2. Yaël Mouanga, qui devait se faire une place cette saison, a été éloigné des terrains suite à une longue blessure. On n’a vu le jeune latéral droit malien Fousseyni Keita que dix petites minutes, sans doute trop peu pour convaincre le club de le conserver alors qu’il est prêté et sous contrat pro. Arrivé de la réserve de Valenciennes, Byani Mpata Lama a alterné en ailier gauche ou latéral gauche. Avec cette relégation, ils vont être nombreux à ne pas rester.

  • GRILLOT Jean (2005) 23 matchs 2070 minutes 5 jaunes
  • YOUNOUSSE Glenn (2004) 21 matchs 1896 minutes 3 jaunes 1 rouge
  • MPATA LAMA Byani (2003) 19 matchs 1665 minutes 1 but 5 jaunes
  • ATTALAH Tijany (2003) 16 matchs 1273 minutes 3 jaunes
  • SADALA ALAIN Rohan (2005) 15 matchs 788 minutes 2 jaunes
  • ANGELY Mathys (2007) 8 matchs 709 minutes 1 but
  • BIUMLA Emmanuel (2005) 6 matchs 500 minutes 1 but 1 jaune
  • LAMOULIATTE Hugo (2006) 6 matchs 311 minutes 1 but
  • MOUANGA Yaël (2005) 4 matchs 281 minutes 1 jaune
  • EKOMIE Jacques (2003) 3 matchs 270 minutes 1 jaune
  • MARCELIN Harisson (2000) 1 match 90 minutes 1 jaune
  • LOUIS-JEAN Johaneko (2004) 1 match 90 minutes (prêté à Lugo D3 ESP)
  • KEITA Fousseyni (2004) 1 match 10 minutes

Milieux

Là aussi il y a eu de nombreux joueurs blessés. Mais au milieu de tout ça, Joss Marques a pu jouer une saison pleine. Le jeune milieu suisse vient même de signer son premier contrat pro et devrait donc être à la reprise avec le groupe de Ligue 2. On dit aussi beaucoup de bien du camerounais Dimitri Manyim, qui pour une première en Europe, s’est plutôt bien débrouillé dans cette saison compliquée. Plus apparu avec les pros depuis la saison dernière, Emeric Depussay a été blessé cette saison, tout comme Emilien Makagni qui avait fait de belles apparitions lors de la préparation des pros. Enfin Alpha Diallo (U19) a commencé à pointer le bout de son nez.

  • MARQUES Joss (2004) 22 matchs 1626 minutes 9 jaunes
  • MANYIM Dimitri (2005) 17 matchs 1279 minutes 3 buts 3 jaunes 1 rouge
  • RAMON Noah (2005) 24 matchs 886 minutes 2 jaunes
  • DEPUSSAY Emeric (2001) 9 matchs 704 minutes 1 but 2 jaunes
  • MAKAGNI Emilien (2004) 11 matchs 664 minutes 2 buts 1 jaune 1 rouge
  • DIALLO Alpha (2006) 12 matchs 514 minutes 1 jaune
  • PIRRINGUEL Lenny (2004) 6 matchs 312 minutes 1 but
  • CASSUBIE Yohan (2000) 3 matchs 243 minutes
  • NDONG BIBANG Filswhissy (2006) 2 matchs 98 minutes
  • DE AMORIM Mathias (2004) 1 match 90 minutes

Attaquants

A l’image de l’équipe en Ligue 2, les hommes d’Erwan Lannuzel ont eu beaucoup de difficultés devant les buts adverses. A de nombreuses reprises ils se sont inclinés ou ont perdu des points en ne sachant pas concrétiser leurs occasions. Ce n’est donc pas une surprise de voir plusieurs attaquants avec peu de buts cette saison. David Tebili, Lucas Rocrou, Julien Vétro ou encore Nfansu Njié n’ont pas apporté ce qu’ils devaient devant le but. Le seul à être sorti du lot c’est Luc Essiena avec ses 8 buts. Enfin il y a le cas Mehdi Harfi. Promis à une belle saison en réserve en tout début de championnat, il a finalement évolué avec les U19 avant de disparaître puis de revenir en fin de saison. En peu de temps de jeu, il a tout de même eu le temps de marquer deux buts. Sa situation au club reste très floue.

  • TEBILI David (2005) 25 matchs 1874 minutes 3 buts 3 jaunes
  • ESSIENA Luc (2004) 22 matchs 1564 minutes 8 buts 4 jaunes
  • GROTHE Enzo (2005) 16 matchs 848 minutes 2 buts
  • ROCROU Lucas (2003) 16 matchs 638 minutes 1 jaune
  • VETRO Julien (2004) 8 matchs 571 minutes 2 buts
  • NJIE Nfansu (2005) 10 matchs 471 minutes 3 buts 1 jaune
  • DE LIMA Marvin (2004) 6 matchs 413 minutes 1 but
  • HARFI Mehdi (2005) 5 matchs 249 minutes 2 buts
  • OSAGHAE Uyiosa (2004) 8 matchs 225 minutes 2 buts
  • MEGDAD MANETTE Noa (2005) 6 matchs 101 minutes
  • MOINEAU Nathan (2006) 2 matchs 72 minutes
  • OWONA Elijah (2006) aucun match