Yoann Barbet : “On sait que si la solution n’est pas trouvée tout de suite, on risque d’être rétrogradés à titre conservatoire. J’espère que le Président va pouvoir faire ce qu’il faut”

(Photo by Sylvain Thomas/FEP/Icon Sport)

Sur Prime Vidéo, Yoann Barbet a fait le bilan de la saison 2023-2024 des Girondins de Bordeaux, confiant qu’il y avait bien une usure mentale.

« C’est clairement une saison ratée, on n’a pas du tout atteint nos objectifs, qui étaient de remonter en Ligue 1. Il y a eu une grosse fatigue mentale qui est arrivée assez vite dans la saison. On se dit que dès qu’il y a une victoire, que ça va repartir… Et on reprend un coup sur la tête un weekend sur deux quasiment… Je me suis dit que j’étais déjà un peu fatigué d’être – pas derrière tout le monde – mais de pousser tout le monde vers le haut. Le fait d’avoir seulement trois semaines de coupure, après un échec de non montée, de se remettre directement dedans, d’avoir des blessés, des départs, presque une nouvelle équipe… Je me suis dit que je n’avais déjà plus cette fraicheur que j’avais pu avoir l’année dernière… »

Pour parer à ça, le capitaine bordelais s’est fait aider, pour lui et le bien de l’équipe.

« J’ai fait appel à un préparateur mental les deux derniers mois pour au moins réussir à trouver cette fraicheur pour finir la saison, parce que c’était très compliqué »

Yoann espère que la situation du Club ne sera pas compliquée cet été.

« J’espère qu’on ne va pas se retrouver dans la même situation que qunad je suis arrivé, où c’était une situation compliquée… Vital (Nsimba) et moi, on n’a pu jouer qu’à partir de mi-septembre, c’était compliqué avec la DNCG… Là, on sait que si la solution n’est pas trouvée tout de suite, on risque d’être rétrogradés à titre conservatoire, etc… Donc voilà, j’espère que le Président va pouvoir faire ce qu’il faut pour qu’on puisse continuer la saison prochaine ».

Retranscription Girondins4Ever

https://youtu.be/TfIsL6uB_Ls