Gernot Rohr : “Les gens voulaient tous rentrer et ils étaient obligés d’ouvrir les portails, toutes les portes du stade sinon il y aurait eu des morts tellement ça poussait”

Dans la journée du samedi 18 Mai, nous avons eu le plaisir d’être invité par Julien Bée pour découvrir le complexe du Parc des Sports et Stade Lescure. C’était à l’initiative de l’Association “Préservons Lescure”. Le journaliste, commentateur et auteur était accompagné de Gernot Rohr, légende des Girondins de Bordeaux. L’ancien joueur en entraîneur des Marine et Blanc, aujourd’hui sélectionneur du Bénin, a pu, au détour de certains lieux, nous raconter quelques anecdotes sur cette mythique enceinte.

Lors de la visite en bord de terrain, Gernot Rohr nous a raconté le match face à Strasbourg, lors de la saison 1991/1992. Pour lui, c’est à l’occasion de cette rencontre que le stade a battu son record d’affluence, sans que cela ne puisse être vérifié.

C’était lors de la saison 91/92, dans les dernières journées de la saison. On avait deux points d’avance sur Strasbourg. La victoire était à deux points à l’époque. Il n’y avait qu’un club qui pouvait monter. Il y avait deux groupes de deuxième division à l’époque, avec un groupe A et un groupe B. Il fallait qu’on finisse premier pour monter. Le deuxième faisait des barrages, un peu comme ils font maintenant avec le cinquième, quatrième, etc… Donc il fallait finir premier, on avait ces deux points d’avance. Il y avait 0-0 pour ce match, et un monde fou. Les gens voulaient tous rentrer et ils étaient obligés d’ouvrir les portails, toutes les portes du stade sinon il y aurait eu des morts tellement ça poussait. Donc ils ont tout ouvert et d’un seul coup on n’a plus vu les escaliers, les gens étaient partout. Il y avait au moins 45 000 personnes, ça n’a jamais pu être compté. On a gardé les deux points d’avance. Il y avait Liza qui jouait contre Marc Keller, Président de Strasbourg aujourd’hui. On a donc gardé les deux points d’avance jusqu’au bout et on est montés.”

Retranscription Girondins4Ever