Paul Bernardoni : “En fait, je fais 7 matches avec Bordeaux. J’ai dû être bon deux matches, et cinq matches mauvais”

Pour La Voix des Gardiens, l’ancien gardien bordelais, Paul Bernardoni, s’est exprimé sur son départ de Troyes pour les Girondins de Bordeaux.

« Je n’ai pas eu le choix (rires). L’ESTAC avait besoin de sous, et en gros ils me vendent le dernier jour du mercato car a priori c’était très compliqué… J’ai l’opportunité de partir à Bordeaux et en fait, ça se fait dans la nuit. Je me réveille au matin, le Président avait déjà annoncé que je partais, mais je n’étais pas spécialement au courant. Un coéquipier me dit ‘mais, tu ne me l’as même pas dit !’. Mais en fait, je n’étais pas au courant (rires). Du coup, je fais quand même le match contre Nantes, puis dans la soirée je pars à Bordeaux car le lendemain c’était la fermeture du mercato. C’est fait à une vitesse folle ».

C’était son premier transfert.

« J’étais très jeune, j’avais 18 ans. Ça a été le premier vrai coup dur de ma carrière. En fait, je fais 7 matches avec Bordeaux, c’était avec Willy Sagnol. Quand Willy Sagnol a été viré, en gros, ils m’ont sorti de l’équipe. Mais il faut être honnête, sur 7 matches, franchement, je pense que j’ai dû être bon deux matches, et cinq matches mauvais. Et en fait, à l’heure d’aujourd’hui, ce serait à refaire, je pense que ça se passerait très bien. J’avais été très timide… Les trois quarts des gars, je les regardais à la télé trois mois avant… J’étais hyper timide, et c’est la première fois de ma carrière où je me suis posé des questions en rentrant sur un terrain, alors que je ne l’ai jamais fait. Je rentrais sur le terrain, je ne vais pas dire que je me demandais ce que je faisais là, mais, c’était compliqué. En fait, je quittais Troyes, où j’étais surprotégé, où il y avait ma famille… »

Retranscription Girondins4Ever