Lamine Sané : “En 2009, quand on est Champions, limite on nous a obligés à faire la fête. Bien sûr que j’allais en boite après les matches”

Photo Icon Sport

Lors d’une interview réalisée par Vince Orsola, l’ancien défenseur central des Girondins de Bordeaux, Lamine Sané, a été questionné sur l’importance de l’hygiène de vie chez un footballeur professionnel. Conscient qu’il fallait être rigoureux et ne pas faire n’importe quoi, l’ancien international sénégalais a cependant expliqué que chez certains joueurs, sortir et faire la fête était important.

« C’est notre métier, on est payé pour ça, donc on a l’obligation de s’entrainer. Tous les jours. Après, au niveau des interdictions, on va dire que c’est plus le ski par exemple, les pratiques dangereuses qui peuvent mettre notre santé en danger. Faire de la moto… Si c’était interdit de sortir ? Non, ça c’est quelque chose qui est propre à soi-même. En 2009, quand on est Champions, limite on nous a obligés à faire la fête. Bien sûr que j’allais en boite après les matches. Il y a un temps pour être concentré, et il y a un temps pour s’amuser. En 2009, Jean-Louis Gasset avait dit à Souleymane Diawara qu’il n’était pas bon, lui demandant s’il avait un problème depuis qu’il était arrivé (en fait, et pour rappel, le défenseur ne sortait plus, voulant se montrer sérieux aux yeux de Laurent Blanc, ndlr)… Il l’a forcé à aller en boite… Il est sorti en boite, ce n’était plus le même joueur. Il faut du repos, il faut entretenir son corps. Mais certains joueurs ont besoin d’extras pour être mieux dans leur peau. Cristiano Ronaldo, il a besoin d’être sérieux. Ronaldinho, à l’inverse, il a besoin de faire la fête. L’alcool, le fait de boire, ce sont des choses à éviter pour tout le monde, footballeurs ou non. Mais il y en a qui ont besoin de ça ».

Retranscription Girondins4Ever