Lamine Sané : “J’ai hésité pendant un mois, Patrick Battiston m’appelait tous les jours. Il a réussi à me convaincre de signer un contrat amateur”

Lors d’une interview réalisée par Vince Orsola, l’ancien défenseur central des Girondins de Bordeaux, Lamine Sané, s’est remémoré sa signature au FCGB, en amateur, alors qu’il avait un contrat pro de Sochaux d’une durée de trois ans entre les mains.

« Les Girondins sont venus, se sont positionnés. Patrick Battiston avait entendu parler de ça, donc c’était hors de question pour lui qu’il y ait un produit de la région qui signe ailleurs qu’à Bordeaux. Il a vraiment fait le forcing. Sur le coup, il a parlé à mon agent, Lamine Diatta. Ils ont réussi à me convaincre de signer un contrat amateur, mais ils s’alignaient avec Sochaux. Par expérience, je me suis dit que… Je ne vais pas mentir, pendant longtemps je me suis dit que non, parce qu’à Sochaux c’était un contrat pro, le rêve de tout joueur… Je ne pouvais pas refuser ça. Honnêtement, je pensais que c’était fini… J’ai hésité pendant un mois, Patrick Battiston m’appelait tous les jours, me disant qu’il me voulait absolument et que si je faisais les choses bien je ne serai pas déçu… J’ai tenté le coup, j’ai accepté d’aller à Bordeaux. Vu qu’il y avait ma famille, je savais que j’allais être bien entouré, que j’allais être confortable. Je suis parti, et j’ai fait une première année en CFA ».

Seulement, les débuts ont été difficiles, par manque de rythme.

« Ça ne s’est pas du tout bien passé parce que je m’entrainais avant deux fois par semaine à Lormont, et là, on s’entrainait tous les jours… Je fais la préparation, tout se passe bien, et je me blesse lors du dernier match. Je pars pour deux mois et demi… Je reviens, encore une blessure, rechute… A partir de là, c’était le moment où les pros inscrivaient les joueurs pour la Coupe d’Europe. Ils avaient pris quelques joueurs de la réserve, et je n’y étais pas, ce qui était logique parce que je ne jouais pas. Et à la trêve, je reviens et tout se passe bien.  Dès qu’on revient de vacances, il y a pas mal de blessés avec les pros, et le coach de la réserve n’a pas hésité à m’envoyer vu qu’il fallait des défenseurs… C’est là où il y avait Laurent Blanc et Jean-Louis Gasset. Depuis le jour où je suis parti m’entrainer avec les pros, je ne suis plus jamais revenu en CFA. C’est là où on termine Champions avec Bordeaux. Et c’est à la fin de cette année-là où je signe mon premier contrat pro ».

Retranscription Girondins4Ever