Jean-Michel Larqué : “Ça fait peur. Je veux bien qu’on se rate une fois, qu’on ait des vents contraires pendant une saison. Mais là, c’est un puits sans fond”

Sur Europe 1, Alain Giresse a réagi à la montée en Ligue 1 de l’AS Saint-Etienne, au terme de barrages.

« Si ça m’inspire ? Ah bah oui quand même… Oui, c’est important pour le foot français. On ne peut pas rester indifférent. C’est un patrimoine du football français qui revient, qui vient se repositionner en première division. Ça a été poussif, ça a été pénible, mais ils y sont enfin arrivés. J’espère que ce club va permettre de repartir sur de bons rails, et que la dynamique qui vient de concrétiser par cette remontée, va perdurer. Sur cette double confrontation, ils ont été forts mentalement, et ils ont été récompensés. Ce n’est pas évident, surtout avec un match retour à l’extérieur, chez une équipe de Ligue 1. Ils ont été forts. Ces barrages, c’est interminable, il faut rester concentré jusqu’au bout, et ils ont su l’être. Quel soulagement et quelle délivrance pour cette équipe, et pour toute la ville ».

Dans Sud Ouest, un ancien grand joueur de Saint-Etienne, Jean-Michel Larqué, a fait le parallèle avec la situation des Girondins de Bordeaux.

“Je ne vois pas de quelle manière, quand on confie les rênes d’un club comme les Girondins de Bordeaux au dirigeant actuel, comment ça peut marcher. Ce n’est pas possible […] Ça fait peur. Je veux bien qu’on se rate une fois, qu’on ait des vents contraires pendant une saison. Mais là, c’est un puits sans fond. Avant, les Girondins, c’était la grande classe. Ils sont tombés bien bas. Mais je souhaite de tout cœur qu’ils retrouvent une place qui est la leur en L1”.

Régis HAZENFUS – Photographe