Didier Deschamps : “Il y a quand même un délai de consolidation à respecter, qui sera au-delà de ces deux matches”

(Photo by Daniel Derajinski/Icon Sport)

En conférence de presse, le sélectionneur de l’Equipe de France, Didier Deschamps, a été invité à faire la comparaison entre l’ancien joueur des Girondins, Aurélien Tchouaméni, et N’Golo Kanté, à un poste de milieu en pointe basse.

« Déjà, c’est physique, je ne vous apprends rien. Après il n’y a pas forcément de pointe basse, c’est des milieux de terrains. Dans les 7 qui sont là, même s’il y a Antoine (Griezmann) qui est un milieu de terrain mais dans un autre registre, les autres peuvent être complémentaires. Aujourd’hui, ce ne sont pas que deux pointes basses, et les autres… C’est une complémentarité. Evidemment, pour répondre un peu plus précisément, Aurélien n’a pas du tout le même gabarit. N’Golo a la capacité à grappiller beaucoup de ballons. Après, il a aussi la possibilité, avec sa qualité de passe… Aurélien un peu plus, mais si l’on parle de pointe basse, l’apport offensif est beaucoup moins important. C’est vrai que dans le jeu de tête, Aurélien est quand même supérieur, défensivement et offensivement (rires). Mais ils peuvent très bien jouer ensemble aussi… Pas demain cependant, ni dimanche ».

Par la même occasion, Didier Deschamps confirma le forfait de l’ancien bordelais pour les deux matches amicaux des Bleus.

« Aurélien ne sera pas concerné par le match de demain, et celui de dimanche, car il y a une phase à respecter. Mais il va faire du travail spécifique, et il en a déjà fait. Cependant, il y a quand même un délai de consolidation à respecter, qui sera au-delà de ces deux matches ».

Retranscription Girondins4Ever

(Photo by Rafa Babot/Getty Images)