Julien Bée : “Cette assurance qu’il dégage, je pense qu’elle peut, s’il a ses joueurs, être un point positif pour le club”

(Photo by Eddy Lemaistre/Icon Sport) – Photo by Icon Sport

Dans le podcast de fin de saison Les Débriefeurs sur ForEver, Julien Bée s’est exprimé sur le bilan des Girondins de Bordeaux en Ligue 2. Il a notamment fait un bilan de l’entraîneur Albert Riera, arrivé en cours de saison.

J’ai pu réfléchir sur Albert Riera et très franchement, je me dis que cet entraîneur-là, en ayant vraiment les pleins pouvoirs, qu’on l’écoute finalement et qu’on lui donne vraiment les joueurs qu’il veut, peut-être que ça peut le faire. Cette assurance qu’il dégage, je pense qu’elle peut, s’il a ses joueurs, être un point positif pour le club. Maintenant, je ne vais pas faire le FC Ouin ouin mais je vais m’en rapprocher, quand tu es au FC Girondins de Bordeaux tu représentes une institution et tu ne peux pas dire après le match – comme à Laval – qu’on a été meilleurs que l’adversaire alors que pendant 90 minutes tu n’as fait que de la balle, à passer à droite, à gauche sans rien produire. Et à la fin du match il vient te dire qu’on a été la meilleure équipe sur le terrain, non. Tu ne peux pas te permettre. Nous aussi on a fait du foot et on n’est pas des bêtas, les journalistes, les supporters… FC Ouin ouin ou pas, on est loin d’être bêtes et on a tous vu que son équipe ronronnait et que ce n’est pas ce qu’on veut. C’est là qu’il doit s’adapter et il n’a pas le droit d’aller en conférence de presse… Parce que finalement tu représentes les supporters… Peu importe, quand tu perds 3-1 contre Bastia, tu n’es pas la meilleure équipe. La meilleure équipe c’est celle qui a mis beaucoup plus d’envie sur la pelouse, et c’étaient les bastiais. Ils ont mis beaucoup plus d’envie et de combativité. Nous on sait faire de la passe, de la baballe. C’est bien. Mais il va falloir que l’année prochaine, s’il a ses joueurs, qu’il ait cette possession mais avec des joueurs qui savent casser des lignes et surtout des attaquants qui aillent un peu plus vite que Vipotnik. Pour terminer sur Riera, s’il a les pleins pouvoirs et qu’il peut faire ce qu’il veut, en ayant peut-être la possibilité de lancer certains jeunes… et en rajoutant un peu plus de qualité technique.”

Retranscription Girondins4Ever

Le podcast de l’émission : 

Forever (foreverlaradio.fr)

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Photo by Icon Sport