Stéphane Dalmat : “Cela m’est arrivé, et je ne vais pas m’en cacher, de ne pas avoir été un grand exemple de professionnalisme dans certaines situations”

Dans l’émission Les Matchs de ma Vie with Darren Tulett sur BeIn Sports, Stéphane Dalmat, ancien milieu passé par les Girondins de Bordeaux, a fait un bilan sur sa carrière.

Ce que je pense de ma carrière avec le recul ? Je suis fier. Quand je vois par où je suis passé dès le début. Je n’ai pas fait de centre de formation parce que Châteauroux n’avait pas les structures qu’à maintenant le club. On était logés dans un CFA avec plein d’apprentis, des bouchers, des charcutiers, des mécaniciens etc… On faisait du stop pour aller au centre d’entraînement. Des fois on s’entraînait, on était quatre, on faisait des taureaux, on s’entraînait sur le parking des joueurs. Quand je vois tout ça… Beaucoup me disent ‘talent gâché’, non. Pour moi le foot c’était un amusement, je jouais. Je ne me mettais pas de pression particulière. J’ai joué sur mes qualités. Contrairement à ce qu’on peut penser, j’ai énormément travaillé, j’ai été quelqu’un de très exigeant avec moi-même. Mais si j’avais l’âme d’un champion comme Zanetti, Seedorf ou tous ces grands messieurs, là je pense que j’avais le potentiel. Je n’avais rien à envier à ces mecs-là si j’avais eu le professionnalisme qu’ils avaient. Je ne l’avais pas. Moi, c’était entraînement toute la semaine, match, et ensuite je faisais ma vie. Dans ce milieu là c’est toute la semaine, toute l’année où il faut être sérieux, sérieux, sérieux, Cela m’est arrivé, et je ne vais pas m’en cacher, de ne pas avoir été un grand exemple de professionnalisme dans certaines situations. Mais au final je suis fier de ce que j’ai pu faire.”

Retranscription Girondins4Ever

https://youtu.be/FR1BzIzarrk?list=PLQLPXA3TgtrBsAckYBxhZi5sbIq932u9G