Quand Claude Bez voulait enrôler Michel Platini

( Photo by Michel Barrault / Onze / Icon Sport )

Il y a quelques jours, L’Equipe réalisait un article sur Michel Platini. Et dans celui-ci, l’on apprit que l’ancien Président des Girondins de Bordeaux, Claude Bez avait tenté, au moment de son départ de Saint-Etienne pour la Juve, de le faire venir en Gironde.

“Le 30 avril 1982, alors que la France s’interroge depuis plusieurs semaines sur le futur club de Michel Platini, le capitaine de l’équipe de France s’envole discrètement pour Turin à deux journées de la fin du Championnat. La veille, il a rencontré les émissaires d’Arsenal. Au dernier jour du mercato italien pour les joueurs étrangers, le Stéphanois s’engage pour deux ans avec la Juventus, passée à l’offensive trois semaines plus tôt. Le président des Girondins de Bordeaux, Claude Bez, et son directeur sportif, Didier Couécou, reçus dans le Forez par son épouse, ont fait le voyage pour rien. En quittant la France à 26 ans, la star des Bleus met fin à un feuilleton long de plus de quatre ans et demi”.

Pour rappel, ce ne fut pas la première fois car même à la fin de sa carrière, l’ancien Président des Girondins de Bordeaux a voulu que “Platoche” fasse une dernière pige, comme l’a raconté Jacques Vendroux chez nous partenaire France Bleu Gironde.

« Claude Bez a persécuté Michel à la fin de sa carrière pour qu’il fasse une saison de plus avec les Girondins de Bordeaux. Il se trouve que Michel avait été sollicité aussi à l’époque par le Real Madrid, Barcelone, le Bayern, Manchester United, Paris… Michel avait décidé de ne plus jouer, donc il a arrêté après la Juve. Je peux vous dire que Claude Bez a tout fait… Il prenait des avions, il allait à Turin pour essayer de le convaincre, son épouse aussi… Michel a dit non. Mais Michel a gardé beaucoup d’affection pour Claude Bez, comme nous tous ».

Malgré tout, rappelons que Michel Platini a tout de même porté trois fois le maillot des Girondins.  Ce fut d’abord lors des jubilés d’Alain Giresse et de Bernard Lacombe et lors d’une tournée des Marine et Blanc aux USA à Los Angeles.

Photo Icon Sport