Robert Pirès : “On joue le titre avec les Girondins, on est venu à Lescure et on a pris une leçon de football. On est repartis en pleurant”

📸 @luk.raw

Il y a quelques semaines de cela, se déroulait le match des légendes au Stade Lescure, entre les anciens joueurs des Girondins de Bordeaux et le Variété Club de France. Pour cette occasion, l’ancien international Robert Pirès s’est exprimé au micro d’AquiTélé. Il est revenu sur le match perdu 4-1 face à Bordeaux, alors qu’il évoluait à Marseille lors de la saison 1998/1999.

On a perdu quatre buts à un. Je crois qu’il y avait déjà quatre à zéro à la mi-temps. C’était lors de la saison 98/99. On joue le titre avec les Girondins, on est venu à Lescure et on a pris une leçon de football. On est repartis en pleurant. S’il y avait un grand Wiltord et un grand Laslandes ? Oui, mais surtout un grand Bordeaux, un grand cru comme on dit. C’est vrai que cette année-là on avait une très belle équipe, mais les Girondins aussi. C’est vrai que quand on se remémore un peu le parcours des Girondins, c’est mérité. Comme nous, ils avaient des grands joueurs. La différence s’est jouée à Lescure parce qu’ils nous avaient battu 4-1. Qui avait marqué le but pour l’Olympique de Marseille ? Alors là… Peut-être moi ? (rires) Dugarry ? Ah ouais c’était Duga qui avait marqué ?  D’accord. En tout cas on avait pris une leçon de football, ça j’en suis persuadé, ça avait été compliqué. Je me souviens que dans le tunnel et dans la cours c’était un peu tendu et électrique entre joueurs. Si j’ai gagné des choses avec Marseille ? Non, malheureusement je n’ai rien gagné. Je n’ai rien gagné parce que les Girondins ont été champions et en Coupe de France on n’avait pas été loin, on n’avait pas brillé. J’ai passé deux belles années à l’OM. On avait une très belle équipe, Ravanelli, Dugarry, Eric Roy, Laurent Blanc… Après, ça se joue à peu de choses. Mais disons qu’en termes de trophées, je n’en ai pas soulevé avec l’OM.”

Retranscription Girondins4Ever.