Le reste des infos autour des Girondins (Vipotnik dans une équipe type, Gregersen encore blessé, l’avenir de Deschamps, Tresh et le Matmut…)

Photo Icon Sport

Vous avez pu suivre toutes les informations et réactions concernant les Girondins de Bordeaux aujourd’hui, mais il y a eu plusieurs petites informations que nous n’avons pas pu traiter. Nous allons vous faire un récapitulatif de cette actualité « autour des Girondins ».

Zan Vipotnik dans l’équipe type des révélations de ML2

Le média Ma Ligue 2 a donné son équipe type des révélations pour la saison 2023-2024. L’attaquant des Girondins de Bordeaux, Zan Vipotnik, y est à la pointe de l’attaque. Deux critères étaient prévus pour le choix des joueurs de cette équipe : le joueur doit avoir 25 ans ou moins, et il doit s’agir de la première saison en Ligue 2 doit être 2023-2024, avec une tolérance pour les joueurs qui ont joué une poignée de matchs la saison précédente. Le commentaire concernant notre joueur :

“S’il n’a pas tout à fait confirmé les promesses de son arrivée, Žan Vipotnik atteint tout de même la barre des 10 buts pour sa première saison en France, pas évident dans une équipe de Bordeaux qui s’est beaucoup cherchée”.

Stian Gregersen encore blessé

N’ayant pas été épargné même la saison qui vient de s’écouler avec les Girondins, Stian Gregersen s’est également blessé presque à son arrivée à Atlanta. Il avait été écarté plusieurs semaines avant de revenir en forme et de réaliser plusieurs clean-sheets. L’international norvégien s’est cependant de nouveau blessé, et devrait être indisponible entre 2 et 3 semaines.

“Atlanta United annonce que le défenseur Stian Gregersen devrait manquer les deux à trois prochaines semaines après avoir subi une blessure à l’ischio-jambier gauche lors du match du club contre le Charlotte FC samedi. Son processus de rééducation déterminera le calendrier de son retour au jeu”.

L’avenir de Didier Deschamps, par Didier Deschamps

A l’occasion d’une grande interview à la presse hier, Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, s’est exprimé sur son avenir, lui qui est sous contrat jusqu’en 2026.

“Si cela m’enlève-t-il un peu de pression d’être sous contrat jusqu’en 2026 ? Je n’ai jamais eu de pression. Depuis ma première compétition en 2014 et mis à part la dernière Coupe du monde à Doha, j’ai toujours entamé les grands tournois en ayant un contrat de deux ans derrière […] Je n’ai pas besoin d’être tranquillisé et ça n’a aucune influence sur moi. Je ne vais pas dire que la situation de 2014 est la même au vu de tout ce qui s’est passé depuis. En 2014 et 2016, ça avait un peu plus de poids, mais sincèrement, aujourd’hui, cela ne change rien. Je suis focus sur la compétition et je me tiens informé de ce qui se dit après. C’est assez marrant, d’ailleurs, j’en rigole beaucoup”.

Benoit Trémoulinas et le Matmut Atlantique

Pour Sud Ouest, Benoit Trémoulinas s’est remémoré sa première au Matmut Atlantique, qui fut avec l’Equipe de France, et non les Girondins puisqu’il n’était plus au club.

« C’était la première fois que je jouais au Matmut Atlantique, alors en tant que Bordelais, revenir jouer à Bordeaux mais ailleurs qu’à Lescure, c’était un sacré paradoxe ! Je me rappelle surtout l’accueil du public. Dès que je suis entré sur le terrain pour l’échauffement, les supporters m’ont acclamé, et ils l’ont fait tout le début du match dès que je touchais le ballon. C’était génial »