Grégoire Swiderski : “Le coach m’a appelé pour savoir si représenter le Canada m’intéressait. Je lui ai dit que ce serait une immense fierté”

Pour Ouest-France, Grégoire Swiderski, gardien des Girondins de Bordeaux, est revenu sur son expérience avec les A du Canada, même s’il ne fut là que pour s’entrainer et découvrir le haut niveau au niveau international. Il aura probablement plus de temps de jeu avec les U20 qu’il a rejoint il y a peu, pour participer à un tournoi amical au Chili avec trois matches au programme face justement au Chili, puis l’Equateur et le Pérou. Cette compétition a pour but de préparer le championnat CONCACAF U20, organisé à partir du 13 juillet.

“L’entraîneur des gardiens m’a dit que le nouveau sélectionneur voulait me voir. Ils m’ont contacté l’été dernier quand ils cherchaient à préparer l’équipe pour les qualifications du championnat Concacaf U20. Le coach Mauro Biello, qui est maintenant adjoint en A, m’a appelé pour savoir si représenter le Canada m’intéressait. Je lui ai dit que ce serait une immense fierté […] Mon intégration avec des joueurs comme Jonathan David ou Alphonso Davies ? Quand ils sont arrivés au repas, je leur ai dit bonjour un peu timidement, comme un petit. Je me suis dit : ‘C’est la première fois que je les vois, alors que je regardais des vidéos d’eux sur les réseaux sociaux'”.

Cette série de rencontres va peut-être lui donner un nouveau statut à son retour en France, aux Girondins de Bordeaux. Pour rappel, cette saison, le jeune gardien de 18 ans a disputé 8 matches pour 720 minutes de jeu avec les U19 bordelais nationaux, et 12 buts encaissés. Il n’eut pas de temps de jeu en réserve.