Christophe Dugarry : “Globalement, ils sont assez bienveillants. Même s’il y a des cons partout, évidemment, dans le foot comme dans le journalisme”

Comme vous le savez, l’ancien attaquant des Girondins de Bordeaux, Christophe Dugarry, va retrouver un “job” de commentateur pour l’Euro 2024. En effet, il accompagnera Xavier Domergue sur les 13 matches diffusés par la chaine, dont notamment la finale. Celui qui espère “ne pas avoir tout perdu”, lui qui a été plutôt brillant dans ce rôle dans le groupe Canal notamment, a aussi accepté ce challenge sur la chaine, se sentant dans ce groupe “à la maison”, en ayant “toujours eu de bonnes relations avec (M6)”.

A cette occasion, et pour le média Diverto, l’ancien attaquant des Girondins, et également consultant sur RMC dans l’émission Rothen s’enflamme, a évoqué sa façon de parler et ce qu’il pensait des médias, alors qu’il les a intégrés justement en 2006 sur… M6.

« Je suis ce que je suis, je parle avec mes mots, parfois de façon trop directe certainement […] J’ai appris à connaître les journalistes. Pour moi, les journalistes détestaient les footballeurs, et les footballeurs détestaient les journalistes. Je me suis rendu compte qu’ils étaient des passionnés, et surtout qu’ils avaient beaucoup d’infos, mais ne disaient pas tout. On peut les trouver méchants, mais ils pourraient en dire encore plus. Globalement, ils sont assez bienveillants. Même s’il y a des cons partout, évidemment, dans le foot comme dans le journalisme (rires) ».