Marius Trésor : “En jouant une moitié de saison attaquant, je termine deuxième meilleur buteur… La saison suivante, nous sommes Champions de la Guadeloupe”

Pour l’excellent Podcast des Légendes, l’ancien défenseur central des Girondins de Bordeaux, Marius Trésor a répondu à la question de savoir s’il aurait fait la même carrière s’il était resté attaquant.

« Je ne sais pas si j’aurais eu la même carrière en restant attaquant. En étant jeune, je jouais pratiquement à tous les postes. J’ai même été avec mon école gardien de hand. Je goûtais à tout. Quand j’ai débuté à la Juventus de Sainte-Anne, j’ai débuté comme défenseur central. On avait des attaquants qui sont partis travailler en Martinique, et l’entraineur m’avait dit qu’ils avaient des défenseurs, donc qu’il me faisait passer devant. C’est comme ça qu’à la moitié de la saison, il m’a mis au poste d’attaquant. Ça a été une chance pour moi car le premier match que j’ai effectué à ce poste aux Abymes, on gagne 3-0 et j’ai marqué les trois buts. En jouant simplement une moitié de saison comme attaquant, je termine deuxième meilleur buteur… La saison suivante, je continue au poste d’attaquant, et nous sommes Champions de la Guadeloupe […] Jamais je n’aurais pensé par la suite côtoyer tous les grands champions que j’ai pu croiser… Reims était venu jouer en Guadeloupe contre la sélection, en 67-68… Jamais je n’aurais pensé jouer quelques temps après contre Raymond Kopa avec Ajaccio… ».

Il garda en tout cas en tête le premier conseil qu’on lui donna, en tant que défenseur.

« Comme j’avais fait un peu d’athlétisme, j’allais assez vite, mais il y a quelque chose que mon entraineur m’a dit, qui est resté et que j’ai employé avec les jeunes des Girondins, c’est : ‘en tant que défenseur, on doit se positionner par rapport au gardien de but, au ballon, et à l’adversaire. Quand tu as ces trois choses dans ton champ de vision, ce sont ensuite tes qualités qui vont te permettre de t’en sortir’. Ça, je l’ai toujours retenu, tout au long de ma carrière. C’était sur les coups francs. Après, pour le reste, j’étais libre ».

Retranscription Girondins4Ever

Rejoignez Le Podcast des Légendes

Sur Facebook:
https://www.facebook.com/LePodcastDesLegendes

Sur Instagram:
https://www.instagram.com/podcastdeslegendes/

Sur Twitter:
https://twitter.com/podcastlegendes