Christophe Dugarry : “C’est un mec bien donc tu n’as pas envie de rentrer en conflit, de t’embrouiller avec un mec comme ça. Tu sais qu’il ne te la fera pas à l’envers”

Icon Sport – Magazine Bordeaux

Dans Rothen s’enflamme sur RMC, Christophe Dugarry, ancien joueur des Girondins de Bordeaux et consultant, est revenu sur l’Euro 96 avec les Bleus. Il partageait son poste avec Patrice Loko notamment.

Ce qu’Aimé Jacquet me dit ? Moi j’y vais en essayant de gratter du temps de jeu. Je n’ai aucunes certitudes avec Aimé. Il ne m’a jamais donné aucune certitudes. La seule certitude, c’est qu’il m’appréciait, qu’il appréciait mes qualités, que pour lui j’étais un très bon joueur et que je pouvais toucher les sommets. Si je suis arrivé en Equipe de France avant Zizou ? Oui, mais parce que Zizou se marie. Il devait aussi venir avant mais il se marie donc c’est pour ça qu’il ne participe pas.”

Puis il a évoqué cette très bonne ambiance qu’il y avait dans le groupe :

Aimé, c’est un mec extrêmement intelligent, extrêmement correct, droit. Il a un vrai sens de l’honnêteté. Tu sens que le mec tu pouvais lui faire confiance. Après, tu peux, ne pas être d’accord avec lui. Il y a des décisions qui peuvent, ne pas te convenir. Mais c’est un mec du terroir, un mec honnête, un mec simple. C’est un mec bien donc tu n’as pas envie de rentrer en conflit, de t’embrouiller avec un mec comme ça. Tu sais qu’il ne te la fera pas à l’envers. Il peut faire des choix qui ne te plaisent pas mais il ne te fera pas d’embrouilles, et ça c’est quand même très, très important.”

Retranscription Girondins4Ever

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)