Pierre Hurmic : “Mes échanges avec la direction du club me font encore espérer qu’une reprise en main est possible d’ici 15 jours”

    Via Sud Ouest, le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic, s’est exprimé quant à la très probable relégation administrative des Girondins de Bordeaux en National, à l’issue de son passage devant la DNCG ce jour. L’élu se dit inquiet une fois encore de la situation du FCGB mais, après s’être entretenu avec la direction du Club, se veut être rassuré si le rachat de celui-ci se fait rapidement.

    Il le faudra de toute façon puisque le gendarme financier du football, la DNCG, va donner une petite quinzaine de jours (en fait, il s’agit de l’appel du Club qui donnera ce délai) pour que la transaction se fasse.

    « Cela fait deux fois en deux ans que les Girondins de Bordeaux sont menacés de relégation en National. C’est nécessairement inquiétant pour moi, comme j’imagine pour tous les supporters. Je suis de très près l’évolution de la situation. La DNCG donne là un nouvel ultimatum. Mes échanges avec la direction du club me font encore espérer qu’une reprise en main est possible d’ici 15 jours. A cet égard, l’arrivée de l’investisseur mentionné aujourd’hui, par son implication dans le monde sportif, pourrait nous rassurer. »