Stéphane Porato : “Connaissant Bernard, son caractère, son orgueil, son égo, c’est un gardien de grand talent, je ne le vois pas jouer ce jeu-là…”

Photo Icon Sport

Stéphane Porato est revenu sur les propos de Rolland Courbis concernant la rencontre entre le Paris Saint-Germain et les Girondins de Bordeaux, lors de la saison du titre 1999. “Coach Courbis”, en plus de sous-entendre que les parisiens avaient lâché, a également remis en cause Bernard Lama sur le but inscrit par Pascal Feindouno dans les derniers instants du match.

“Dans cette équipe de Paris, je ne connaissais pas grand monde forcément, mais j’ai côtoyé Bernard en Equipe de France et nos chemins se sont croisés dans d’autres circonstances également. Connaissant Bernard, son caractère, son orgueil, son égo, c’est un gardien de grand talent, je ne le vois pas jouer ce jeu-là. C’est quelque chose que je ne veux pas croire. Après, ça ne regarde que moi. Bernard, c’est quelqu’un qui m’a fait rêver quand il était gardien de l’Equipe de France. J’ai eu la chance de le côtoyer. Je ne pense pas qu’une quelconque animosité entre Marseille et Paris puisse les faire déjouer au point de laisser entrer un ballon. Ça ne me parle pas, je ne vois pas un gardien faire ça”.

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever