Sylvain Armand : “Bordeaux est un club qui m’a toujours plu et que j’ai toujours aimé. C’est un club qui a une grande histoire”

(Photo by Vincent Michel/Icon Sport)

Sylvain Armand, actuellement consultant Telefoot, a donné ses souvenirs des Girondins de Bordeaux, club qu’il apprécie même s’il n’y a jamais joué.

“J’en ai énormément, même si je n’ai jamais joué dans ce club. Déjà, c’est une région que j’aime beaucoup. Je suis souvent dans le coin et j’ai des amis qui sont dans le coin. Et pour parler football, c’est un club qui m’a toujours plu et que j’ai toujours aimé, parce que Bordeaux a de grandes victoires. Bordeaux a eu les Dugarry, Lizarazu, Zidane, la grande époque. Et Bordeaux, même avant les Dugarry et consorts, je me rappelle que c’était une équipe que j’aimais tout simplement, parce que Bordeaux avec le V devant en blanc, de l’époque où il y avait toutes ces moustaches, j’adorais ces joueurs, même si je ne vais pas tous les citer. Je connais la collection Panini et c’est clairement un club que j’ai suivi. Je n’y ai jamais joué malgré tout. Et c’est un club qui a une grande histoire, de grandes aventures, dans un stade où il fallait faire pratiquement – j’exagère – 8 km pour aller de la pelouse aux vestiaires. Ce sont des choses qui marquent. Il y a eu une grande histoire aussi l’époque où ils ont été champions et moi, j’étais encore au PSG à ce moment-là, où Yoann Gourcuff a marqué le plus beau but de la saison aussi avec Bordeaux. C’était une équipe qui était très forte, le stade Chaban-Delmas était en transe à chaque fois que le Paris Saint-Germain arrivait, qui se jouait tout le temps à guichets fermés ; c’était un stade particulier. Pour moi, Bordeaux a une histoire footballistique qu’elle a peut-être perdue un peu aujourd’hui malgré qu’ils aient un super coin comme le Haillan. Même s’il est un peu vieillissant par rapport à d’autres centres actuels qui sont plus modernes, pour moi c’est un site particulier, avec un Château, toute la verdure autour. Et vous avez un stade aujourd’hui qui est magnifique. A mon avis, c’est un club qui se cherche et qui essaie de retrouver une dynamique, parce qu’ils ont tout, vraiment, pour réussir”.

Retrouvez l’intégralité de l’interview ICI, sur Girondins4Ever