Florian Brunet : “On les regarde agoniser… King Street doit injecter la bagatelle de 10M€ par mois en imaginant encore un miracle…”

Florian Brunet s’est exprimé sur le propriétaire des Girondins de Bordeaux, King Street, qui perd allègrement de l’argent depuis son arrivée, et qui continue(ra) d’en perdre. Le porte-parole des Ultramarines s’étonne que le fonds alimente toujours les compte du club à perte, avec notamment des salaires considérables au niveau administratif, alors que dans le même temps un plan social est en cours.

« On les regarde agoniser… King Street doit injecter la bagatelle de 10 millions d’euros par mois en imaginant encore un miracle sur les droits tv et qu’il y ait un Maradona caché derrière nos joueurs.. Et tout ça en payant une équipe directionnelle à prix d’or. Tiens, un Poupard vous savez combien ça touche ? 15000€/mois. Tu m’étonnes qu’il s’accroche… Et tous les autres cadres récents c’est deux voire trois fois plus… Et tout le monde est payé tranquille alors qu’il n’y a aucune rentrée d’argent… Jusqu’à quand ? Ils espèrent encore naïvement un miracle peut-être, soit sur les droits tv soit sur la vente de nos joueurs. En face, les repreneurs potentiels sont méfiants, la situation n’est pas saine, lisible que cela soit au niveau sanitaire, des droits et du véritable endettement du club. Je ne vois pas comment ils peuvent rester éternellement en perdant de l’argent… On oublie trop souvent je trouve qu’ils ne gèrent pas leurs propres actifs et on confond gestion d’actifs avec capital… C’est même surprenant que le robinet soit encore ouvert, jusqu’à quand ? »