Romain Ferrier : « On avait beaucoup, beaucoup d’absents. Finalement, on ne s’attendait pas à être aussi bons. C’est un peu paradoxal »

Les U19 des Girondins de Bordeaux ont été éliminés de la Coupe Gambardella par le Stade Rennais sur le score de 2-0 dimanche (retrouvez le résumé complet ICI).

Nous vous proposons, grâce à TVR35, les réactions des deux coaches.

Laurent Viaud, le coach des U19 du Stade Rennais :

« Sur le contenu, on a manqué de maitrise, pourtant on avait bien abordé les choses en marquant d’entrée. On a été de moins en moins bien sur le plan athlétique, et du coup, ça s’est ressenti. On a mal défendu, on a souvent été à contretemps, et du coup on a beaucoup couru. On a été arracher une victoire, mais on est lucides, et on sait que ça a été très, très compliqué. C’était une reprise après quinze jours de vacances, des garçons qui ont eu le Covid pour certains, qui sont revenus… Forcément, la préparation a été un peu compliquée, et certains n’avaient pas trop l’habitude de jouer ensemble. Je remercie le groupe pro d’ailleurs de nous avoir mis à disposition deux joueurs, parce que dans cette période-là, ce sont deux joueurs qui nous ont fait du bien. Ca montre que tout le club tire dans le même sens, c’est vraiment bien ».

Romain Ferrier, l’entraineur des U19 des Girondins de Bordeaux :

« Il y a de la frustration parce que sur ce match, on prend deux buts sur coup de pied arrêté : un corner et un penalty. Sans avoir subi trop de situations, voire pas du tout car il n’y a pas eu d’occasions… Nous, on peut avoir de la frustration parce qu’on a trois-quatre occasions franches et des situations à mieux jouer. On sort frustrés de ce match-là même si au départ, on ne savait pas trop où on allait car la situation, le contexte sanitaire, a fait qu’on avait beaucoup, beaucoup d’absents (16 au total, ndlr). On avait une équipe qui se découvrait, car certains joueurs n’ont jamais joué à ce niveau-là. C’est sûr qu’il y a des défaites qui sont amères, et celle-là en fait partie. Finalement, on ne s’attendait pas à être aussi bons. C’est un peu paradoxal ».

Retranscription Girondins4Ever