Géraldo Wendel : « Marcelo va faire du bien à Fransérgio. Lui, il connait le championnat, il parle bien français, il connait la France »

(Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Sur Girondinsidetv, Geraldo Wendel a été invité à parler de Fransérgio, brésilien comme lui, qui a du mal à s’acclimater au championnat de France et aux Girondins de Bordeaux.

« Je n’ai pas beaucoup suivi la carrière de Fransérgio, c’était une surprise pour moi quand il est arrivé à Bordeaux. Otávio, il y a eu des problèmes au niveau contractuel – quelque chose qui ne m’intéresse même pas – mais dès qu’Otávio n’était plus au milieu de terrain, juste devant la défense, l’équipe a eu des problèmes. Là, ils n’arrivent pas à trouver quelqu’un comme Otávio, quelqu’un qui bougeait beaucoup, qui avait énormément de responsabilités au milieu de terrain. J’espère qu’à ce niveau Marcelo apportera beaucoup avec son expérience sur cette fin de saison. Je ne vois pas Fransérgio un peu plus haut sur le terrain, il faut qu’il soit plus bas, et qu’on arrive à ne pas prendre de buts ».

Il faut dire que cet épisode de deux-trois mois à l’hôtel avec sa femme et ses enfants n’est pas la situation idéale pour s’adapter.

« Oui, c’est compliqué… Il faut discuter avec les français, avec les joueurs, il faut sortir avec eux, il faut connaitre la ville, participer. Je ne dis pas que c’est facile. Nous, à l’époque, on était très proches, on sortait presque tous les jours pour connaitre la ville, l’adaptation en devient plus facile. Peut-être que pour Fransérgio, il n’a pas eu des joueurs comme Marc Planus à l’époque pour l’aider, et Otávio est parti aussi… C’est la difficulté pour se mettre du côté des français. L’adaptation en devient plus difficile […] Je pense que Marcelo va faire du bien à Fransérgio. Lui, il connait le championnat, il parle bien français, il connait la France. J’espère qu’il lui fera du bien ».

Retranscription Girondins4Ever