Marc Planus : « Il n’a laissé que des bons souvenirs partout et effectivement, ça aurait mérité un petit quelque chose »

Sur ARL, Marc Planus s’est exprimé sur l’absence de communication des Girondins de Bordeaux vis-à-vis des chants entonnés par les supporters niçois à propos du défunt Emiliano Sala, mercredi soir.

« La plus triste nouvelle c’est ce qui s’est passé pour Emiliano, sa famille, ses parents… Son père l’a rejoint au ciel malheureusement. Mais pour sa famille, sincèrement, c’est… C’est ce que disait Christophe Galtier, c’est à l’image de notre société, le football est juste le reflet de notre société. Il y a juste une loupe qui est mise un peu plus près. Malheureusement, on est tellement dans une situation où on essaye tous de se sauver dans ce club, qu’on n’a pas pensé effectivement à défendre la mémoire d’un garçon qui a été irréprochable pendant son passage au club. Il s’est toujours battu, il a toujours essayé, et on a estimé qu’il n’avait pas le niveau à un certain moment. Ce qui pouvait être vrai, chaque éducateur a son point de vue. Mais cela reste quand même un enfant des Girondins, qui a été formé, qui a laissé une super image de l’Argentine, d’un gamin qui acceptait d’être prêté et qui s’est toujours battu. Il n’a laissé que des bons souvenirs partout et effectivement, ça aurait mérité un petit quelque chose. Après, dans la période que l’on vit, je les dédouanerai de ça ».

Retranscription Girondins4Ever