Nantes attend le passage de Bordeaux en appel pour faire une offre pour Hwang Ui-Jo

C’est Hwang Ui-Jo qui avait lancé la première alerte publique en expliquant que « si une bonne équipe se proposait » à lui ou aux Girondins de Bordeaux, qu’il voulait « partir le plus tôt possible », avec pour objectif de s’acclimater le plus rapidement possible. Il y a quelques jours, après la dernière rencontre internationale avec la Corée du Sud, l’attaquant a été relancé par la presse et ce dernier a eu des propos nettement plus mesurés. « Je ne suis pas en mesure de dire que je vais être transféré en ce moment. Je suis dans l’attente d’une offre d’une bonne équipe. Bien sûr, il faudra aussi parler à Bordeaux. Je ne sais rien pour le moment. Mais je ne fais pas directement la promotion du transfert, ce n’est pas quelque chose que je peux faire. J’attends juste qu’une bonne équipe sorte. Je dois bien parler avec Bordeaux ».

Depuis, Gérard Lopez a fait passer l’information que certaines offres étaient bel et bien arrivées, et qu’il les avait présentées à la DNCG. Du côté de la DNCG, il semble que l’on exige que celles-ci se transforment en chiffres mais directement sur les comptes. Seulement, comme vous l’avez certainement compris, l’intérêt de Gérard Lopez (et du FCGB) est de négocier au préalable avec les fonds avant de faire rentrer l’argent. Toujours est-il que de nombreux intérêts concernant Hwang Ui-Jo ont été dévoilés, à commencer par plusieurs clubs en France : Montpellier, Nantes, Troyes et Strasbourg. Schalke en Allemagne ferait aussi partie des prétendant.

Ce midi nous apprenons, via 20 minutes, que le FC Nantes n’entend pas faire une offre immédiatement aux Girondins de Bordeaux. En effet, les Canaris veulent d’abord voir ce que va donner l’appel du FCGB devant la DNCG, afin d’éventuellement profiter de la disparition du club pour récupérer Hwang Ui-Jo gratuitement.

« De nombreuses pistes sont étudiées par la direction du FCN : Jonas Martin (libre) au milieu du terrain (offre déjà proposée par le président Kita) et le Bordelais Hwang devant. Pour ce dernier dossier, le FCN, qui a beaucoup de concurrence, attend de voir comment va évoluer la situation administrative des Girondins (relégué en National par la DNCG pour le moment) pour faire une offre ferme ». (20 minutes)