Noël Le Graët : « C’est dommage pour Bordeaux, mais les risques qui ont été pris sont un peu insensés »

Le Président de la Fédération Française de Football, Noël Le Graët, a été invité à parler de la situation des Girondins de Bordeaux, confirmés en National 1 par la commission d’appel de la FFF. Attention, comme pour divers sujets, on sent que le temps fait son œuvre et que tout n’est plus à 100%.

« Il y a des clubs qui sont plus ou moins bien gérés, c’est comme une entreprise privée. Il n’y a pas que le foot où il y a des difficultés. C’est dommage pour Bordeaux, mais les risques qui ont été pris sont un peu insensés. Oui, c’est la loi. La meilleure relation aujourd’hui pour moi, c’est Strasbourg. J’étais déjà Président de la Fédé, et je lui (Marc Kellet, ndlr) avais rudement conseillé ‘allez, descends, tu ne pourras jamais rembourser les dettes, reprends le club. C’est ce qu’il a fait et bien fait’. Et même Bastia ».

« C’est dommage pour Bordeaux ». Tellement dommage que nous nous demandons bien qui a validé la saison dernière la rachat du club par Gérard Lopez ? Il nous semble bien que Bordeaux soit passé entre les mains de la FFF à un moment donné, qui a validé cela… Il nous semble même qu’il s’agit exactement de la même commission d’appel de la FFF.

https://twitter.com/telematin/status/1544940277332336646?s=20&t=jZoYtyUTXh0Enb3PkNa5_g