Alberth Elis a perdu son passeport à Barcelone ce week-end

Alors que les Girondins de Bordeaux disputaient leur troisième rencontre amicale de préparation à Orléans ce week-end, Alberth Elis, comme Hwang Ui-Jo, ne figuraient pas dans le groupe, et encore moins sur la feuille de match. Selon Sud Ouest, l’international hondurien aurait subi une contracture au mollet mais devant l’intérêt, semble t-il, de nombreux clubs, il est possible que le FCGB prenne le moins de risques possibles afin d’éviter une réelle blessure, ou du moins plus importante.

Il n’empêche que ce week-end, l’attaquant bordelais était à Barcelone, en Espagne, participant à un événement pour les Honduriens appelé « Premios Lempira ». Au-delà du bon moment qu’il passa, il en vécut un autre un peu plus compliqué lorsqu’il se rendit compte que ses affaires avaient été volées. En effet, sa voiture a été cambriolée et toutes ses affaires ont été volées, notamment… son passeport, comme le rapporte Mi Pasion. L’attaquant des Girondins s’est alors rendu au consulat du Honduras à Barcelone.

« Le consul du Honduras à Barcelone l’a aidé très efficacement et l’a aidé à obtenir son passeport car il devait retourner en France. Le Hondurien n’a eu peur que parce qu’il a perdu quelques affaires et ses documents personnels ».

Autre information concernant Alberth Elis, venant également d’Espagne : un intérêt du Rayo Vallecano. Le club espagnol avait déjà été cité, notamment au début du mois, comme l’une des destinations pouvant accueillir l’international hondurien. Mais il semblerait qu’à cet instant, selon Estadio Deportivo, ce soit le montant du transfert comme le salaire du joueur, qui seraient deux obstacles de taille.

Peut être une image de 4 personnes, personnes debout et plein air