Hwang Ui-Jo privilégie l’Angleterre à la France

Après les déclarations d’intérêts publiques de la part de Waldemar Kita et Antoine Kombouaré, l’on pensait que le transfert de Hwang Ui-Jo au FC Nantes allait s’accélérer, encore plus après une nouvelle offre nantaise lundi dernier. Ce ne fut pas le cas. Hier, un autre club a été dévoilé, les anglais de Wolverhampton, qui ont formulé une offre jugée insuffisante par les dirigeants bordelais, à hauteur de 3 millions d’euros. Cependant, les négociations étaient toujours en cours entre les deux clubs et un facteur pourrait changer la donne car le sud-coréen a toujours dit qu’il aimerait jouer en Premier League un jour. A 29 ans, cela semble être le moment ou jamais.

D’ailleurs, en plus de Nantes et de Wolverhampton il y aurait deux offres supplémentaires de clubs français pour l’attaquant international sud-coréen. Selon nos informations, parmi ces offres, il y en aurait une du Montpellier Hérault. Une piste qui avait été évoquée il y a quelques mois déjà.

A cet instant, Hwang Ui-Jo préfèrerait rejoindre l’Angleterre et Wolverhampton. Seulement, il va falloir que le club de Premier League réhausse son offre car Bordeaux attend plus une somme de l’ordre de 6 à 7 millions d’euros, soit près du double.

En attendant, Hwang Ui-Jo sera disponible pour la rencontre de samedi, deuxième journée de Ligue 2, face à Rodez, comme le semaine dernière face à Valenciennes. Sauf si évidemment les négociations avancent encore mieux.