David Guion : « Junior, Logan, ça a été énormément de choses à appréhender. Alberth a eu la période au mercato qui, au niveau mental, a peut-être été difficile à appréhender pour lui »

En conférence de presse ce matin, l’entraineur des Girondins de Bordeaux, David Guion, avait fait le point sur les blessures, et notamment celle d’Alberth Elis. Puis le coach bordelais enchaina sur la nature des blessures des autres joueurs.

« Junior (Mwanga), cela venait progressivement, ce n’est pas un coup d’arrêt. C’était progressivement pendant la rencontre. Alors, est-ce que c’est l’enchainement des matches, pour l’instant on le découvre aussi à ce niveau-là. Ça me semble moins grave. C’est plus sur un étirement, donc moins grave. Pour Logan (Delaurier-Chaubet), c’était à la fin de la rencontre, au niveau de l’adducteur. Ce ne sont pas des choses très graves, mais ce sont des petits pépins musculaires sur l’accumulation des matches, qui nous ont pénalisés sur la rencontre, et qui nous pénalisent pour le match de Dijon »

Encore une fois, Bordeaux a tout de même eu « de la chance » en ce début de saison.

« On a été épargnés jusqu’à maintenant, on a assez bien dosé. En plus, il faut travailler, beaucoup, donc c’est toujours la même chose… On est là pour faire progresser les joueurs, les développer, donc il faut beaucoup travailler. On ne les épargne pas non plus. Là, ça fait deux mois qu’on est en compétition, pratiquement trois mois avec la préparation, et il y a eu beaucoup de charge de travail pour ces jeunes joueurs, beaucoup de choses à assimiler. Il y a l’aspect physique, athlétique, mais il y a également l’aspect mental. Ils ont connu tellement de nouvelles choses. Junior, Logan, ça a été énormément de choses à appréhender. Alberth a eu la période au mercato qui, au niveau mental, a peut-être été difficile à appréhender pour lui. Ça peut aussi s’expliquer ».

Retranscription Girondins4Ever