Il y a un an, Alain Roche avait déjà contacté Vital Nsimba pour un retour à Bordeaux

Arrivé cet été aux Girondins de Bordeaux, son club formateur et de cœur, Vital Nsimba a dû patienter de nombreuses semaines, et la fin du mercato estival, pour porter officiellement le maillot au scapulaire. En effet, jusqu’au dernier moment, le FCGB n’avait pas la possibilité d’homologuer les contrats, devant baisser considérablement sa masse salariale. Mais, comme Yoann Barbet, le latéral gauche bordelais de 29 ans a patienté, du moins sur le terrain puisqu’il fut déjà très concerné par le vestiaire, et surtout l’accompagnement des nombreux jeunes.

Sur TV7 il y a quelques jours, il expliqua qu’il n’y avait aucune ambiguïté quant à sa venue au club : « La réflexion est toute simple : Girondins de Bordeaux (rires). C’est mon club, j’ai été formé ici, ma famille habite ici… Le fait que Bordeaux m’ait contacté, fait que je ne me suis pas posé de questions ». Et Bordeaux, depuis son départ du club il y a 9 ans maintenant, ne l’a vraisemblablement pas lâché. En effet, déjà à l’été 2021, le directeur sportif, Alain Roche, souhaitait le faire revenir, comme Vital Nsimba le confia à Sud Ouest.

« J’étais déjà en discussion avec Bordeaux à l’été 2021, quand Alain Roche était encore là. Ensuite, les nouveaux propriétaires se sont tournés vers un autre projet. Mes agents ont gardé contact, le club a continué de me suivre sur la saison, et de fil en aiguille ça a matché. Ça s’est décidé très tôt, la saison n’était pas encore finie. Je priais pour que Bordeaux reste en Ligue 1 (rires) ».

Ce sera en Ligue 2 mais avec l’objectif de faire remonter le FCGB en Ligue 1. Un tout autre challenge que de jouer le maintien avec une autre équipe en Ligue 1.