Nicolas Sahnoun : « Dans son fonctionnement, il a besoin aussi d’avoir quelqu’un qui est très présent sur le quotidien et le terrain, pour avoir un peu de hauteur et être plus acteur sur la compétition »

Sur Girondins4Ever, l’ancien milieu de terrain et désormais entraineur, Nicolas Sahnoun, s’est exprimé sur le fait que les Girondins de Bordeaux aient fait confiance à leur centre de formation depuis cet été.

« Les jeunes ont surtout amené de la fraicheur. Le club était dans une situation, je le voyais de l’extérieur, où il ne faisait pas bon vivre, ça se sentait. Là, tu repars de zéro. J’en discutais avec Denis (Zanko), ce n’était pas gagné parce que quand ils sont repartis, il y avait un effectif très, très jeune, et qui n’était pas préparé pour ça. Tu ne savais pas encore si tu allais rester en Ligue 2 ou non. C’est pour ça qu’il y a un gros boulot qui a été fait. Néanmoins cela reste très difficile. Quand c’est arrivé à Toulouse, je ne sais pas si c’est vraiment être contraint et forcé, mais en tout cas tu fais avec les jeunes que tu as. Ce qui s’est passé à Toulouse, c’est qu’il y avait des tops joueurs, les Koné, Adli, Diakité, des joueurs qui ont pu éclore et amener tout de suite de la qualité, et je ne vais pas tous les citer… Aujourd’hui, peut-être que cela met en avant un peu plus tôt que prévu certains joueurs de Bordeaux. C’est une bonne chose. Maintenant, l’important c’est d’arriver à bien accompagner ces joueurs-là avec des joueurs qui ont une certaine expérience de la division, et surtout un état d’esprit. Des joueurs qui sont dans cette idée de pouvoir performer en accompagnant des jeunes du cru ».

Si les jeunes joueurs ont répondu présents, David Guion également, lui qui a été conforté malgré le fait d’avoir participé à la descente du club en Ligue 2.

« Je ne m’y attendais pas non plus. Il a eu des bons arguments. Je pense que quand il est arrivé à Bordeaux, il avait émis le souhait d’être accompagné, d’avoir un staff un peu à lui. Il voulait venir avec Fréd Bompard et finalement ça ne s’est pas fait. Ça aurait été une très bonne chose. Dans son fonctionnement, il a besoin aussi d’avoir quelqu’un qui est très présent sur le quotidien et le terrain, pour avoir un peu de hauteur et être plus acteur sur la compétition. Je pense que c’est ce qu’il a trouvé cette année, enfin j’en suis sûr ».

David GUION (Entraineur Bordeaux FCGB) during the Ligue 2 BKT match between Bordeaux and Guingamp at Stade Matmut Atlantique on August 27, 2022 in Bordeaux, France. (Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport